1 min de lecture François Hollande

Fabius en vol low-cost : le gouvernement en fait-il trop dans la normalité ?

Le gouvernement en fait-il trop ? François Hollande ne va-t-il pas bientôt toucher aux limites de sa présidence "normale" ? Information RTL : mercredi, le chef de l'Etat a choisi de rallier Caen en voiture. Il doit commémorer le débarquement en début d'après-midi, alors qu'il a rendez-vous à midi avec Martine Aubry à l'Elysée... Le train ou l'avion, cela aurait été plus rapide ! Une opération modestie qui s'avère parfois compliquée. Dernière preuve en date : le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a dû écourter une réunion internationale lundi à Berlin pour se conformer aux nouvelles règles et prendre un avion low-cost à destination de Rome.

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères.
Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères. Crédit : AFP / Archives
Micro RTL
La rédaction de RTL et Vincent Derosier

Plus les ministres voyagent normalement, plus les journalistes ont du mal à travailler... Lundi, Laurent Fabius donne une conférence de presse avec le ministre allemand des Affaires étrangères. Les deux hommes arrivent à 14h30. L'heure d'arrivée est importante, vous allez voir !

Guido Westerwelle parle environ dix minutes. Il est donc 14h40, quand Laurent Fabius prend la parole. "Malheureusement, et je vous prie de m'en excuser, il faudra que je parte à 14h50, c'est très précis, parce que j'ai un avion à prendre pour l'Italie", lâche alors le chef de la diplomatie française devant les journalistes. "En tout cas, avant de répondre à une question, et vraiment je suis navré...", a-t-il poursuivi.

Laurent Fabius parle donc dix minutes. La presse a donc le droit à une minute pour poser une seule question sur la Syrie. Il est déjà à l'aéroport pour attraper un vol low cost de Air Berlin pour rejoindre Rome. Mais il rentre ce mardi de Berlin avec Air France sur un vol régulier.

La règle, indique le Quai d'Orsay, c'est de voyager avec le moindre coût chaque fois que c'est possible. Mais Francois Hollande, dit-on,  n'a jamais demandé à ce que les ministres prennent des avions low cost à chaque fois. Laurent Fabius prépare d'ailleurs une tournée en Afrique dans cinq capitales. Et là, il n'y a pas de moyens plus faciles que d'emprunter un avion de la République.

Le Président Francois Hollande continue, lui, de donner l'exemple. Pas de train ni d'hélico, mercredi pour aller à Caen à 14h45, alors qu'il reçoit Martine Aubry à midi. En respectant les limitations de vitesse, il faut en général 2h20 minutes pour un automobiliste "normal"...

Lire la suite
François Hollande Laurent Fabius Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7749084784
Fabius en vol low-cost : le gouvernement en fait-il trop dans la normalité ?
Fabius en vol low-cost : le gouvernement en fait-il trop dans la normalité ?
Le gouvernement en fait-il trop ? François Hollande ne va-t-il pas bientôt toucher aux limites de sa présidence "normale" ? Information RTL : mercredi, le chef de l'Etat a choisi de rallier Caen en voiture. Il doit commémorer le débarquement en début d'après-midi, alors qu'il a rendez-vous à midi avec Martine Aubry à l'Elysée... Le train ou l'avion, cela aurait été plus rapide ! Une opération modestie qui s'avère parfois compliquée. Dernière preuve en date : le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a dû écourter une réunion internationale lundi à Berlin pour se conformer aux nouvelles règles et prendre un avion low-cost à destination de Rome.
https://www.rtl.fr/actu/fabius-en-vol-low-cost-le-gouvernement-en-fait-il-trop-dans-la-normalite-7749084784
2012-06-05 12:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JieIQgTk4erFekJ6M4R8eg/330v220-2/online/image/2012/0605/7749084928_le-ministre-francais-des-affaires-etrangeres-laurent-fabius.jpg