1 min de lecture Éducation nationale

Exclu RTL : la semaine d'école de quatre jours a du plomb dans l'aile

Adieu la grasse matinée le mercredi ou le samedi matin pour les jeunes enfants ? RTL a vous révélé en exclusivité les conclusions assez spectaculaires du rapport de la mission parlementaire sur les rythmes scolaires, dévoilé mercredi matin. La quinzaine de députés de Droite et de Gauche, qui a planché sur le sujet, juge "délirante" et "aberrante" la semaine de quatre jours, lui préférant celle de quatre jours et demi. Les élus préconisent également de moduler les heures de classe en fonction de l'âge des écoliers de 3 à 11 ans.

Des élèves font leur rentrée scolaire le 2 septembre 2010 au collège Jean de Verrazan de Lyon
Des élèves font leur rentrée scolaire le 2 septembre 2010 au collège Jean de Verrazan de Lyon Crédit : AFP / Archives
micro générique
La rédaction de RTL et Armelle Levy

Propositions au printemps prochain
 
La mission parlementaire "sur les rythmes scolaires", composée d'une quinzaine de députés de Droite comme de Gauche, a présenté mercredi matin son rapport à la Commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale. C'est la contribution des parlementaires à la Grande Conférence des rythmes scolaires, organisée par le ministre de l'éducation Luc Chatel, qui présentera ses propositions au printemps prochain.

La mission aura entendu une centaine d'acteurs de l'éducation et du tourisme, et aura procédé à quatre déplacements à Berlin, Bordeaux, Epinal et Helsinki pour avancer ses pistes de réflexions.

Deux pistes

Selon le rapport,  il faudrait interdire la semaine de quatre jours, jugée "mauvaise, délirante et aberrante" pour les écoliers, au profit d'une semaine de quatre jours et demi. C'est-à-dire des cours le mercredi matin ou le samedi matin, ce qui permettait un meilleur échange avec les familles et une aide plus personnalisée. Les parlementaires estiment aussi qu'il faudrait moduler les heures de cours en fonction de l'âge des écoliers. Car 24 heures de classe par semaines de 3 ans à 11 ans, c'est une absurdité.

Deuxième piste : pour rééquilibrer l'année de l'école au lycée, et respecter l'alternance sept semaines de cours / deux semaines de vacances, y compris à la Toussaint, il faudrait passer des trois zones actuelles (A, B et C) à deux zones. Et surtout, il faudrait raccourcir les vacances d'été de deux ou trois semaines, et établir également un zonage pour les grandes vacances. Avec deux zones : l'une commencerait plus tôt en juillet, et l'autre finirait plus tard en août.

Lire la suite
Éducation nationale Société Exclu RTL
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants