1 min de lecture États-Unis

Etats-Unis : le somnifère Stilnox, massivement prescrit en France, inquiète les autorités

Les autorités sanitaires américaines viennent de sortir un rapport alarmant sur le somnifère Zolpidem, un des plus prescrits en France.

Le nombre d’urgences hospitalières liées au Stilnox a augmenté de 220 % entre 2005 et 2010.
Le nombre d’urgences hospitalières liées au Stilnox a augmenté de 220 % entre 2005 et 2010. Crédit : AFP/Archives, Loic Venance
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Il y a quelques jours, l'agence nationale aux Etats-Unis spécialisée dans l'abus de substances psychotropes, la SAMHSA, a publié un rapport inquiétant sur un somnifère : le Zolpidem. Plus connu sous le nom de Stilnox, il est l'un des plus prescrits en France, relève Anthony Bellanger sur RTL.

Près de 20.000 urgences hospitalières liées au somnifère

Selon le rapport américain, le nombre d’urgences hospitalières liées au Stilnox a augmenté de 220 % entre 2005 et 2010, passant d’un peu plus de 6 000 cas à près de 20.000. Le nombre reste encore très faible comparé aux presque 5 millions de visites aux urgences liées à la prise de médicaments aux Etats-Unis mais son énorme augmentation inquiète l’agence.

Parmi ces 20.000 cas d’urgence hospitalières, les deux tiers des patients concernés sont des femmes, notamment parce que leur organisme mettrait plus de temps à éliminer le médicament.

À lire aussi
Mitch McConnell, le président républicain au Sénat. États-Unis
Destitution de Trump : Mitch McConnell, l'allié du président

La moitié des cas recensés est liée à la prise conjointe d'autres substances, parmi lesquelles on trouve l'alcool et les antidépresseurs.

Le médicament sous surveillance renforcée en France

Chez nous, le Stilnox fait l'objet d'une surveillance renforcée pour son "usage détourné". En effet, certains utilisateurs du médicament le prennent au-delà des doses prescrites, pour ses effets euphorisants voire hallucinogènes.

Mais l'agence française du médicament, l’ANSM, n'a pas mis sous contrôle le Stilnox pour ses effets secondaires courants. "Ces derniers sont vraisemblablement jugés acceptables par la France. Plus pour les États-Unis.", conclut Anthony Bellanger.

Lire la suite
États-Unis États-Unis Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants