1 min de lecture Politique

Et si le sommet social débouchait sur une hausse de la CSG ?

Suite et fin ce mardi de la grande conférence sociale à Paris. Le patronat et les syndicats, qui saluent l'initiative, vont encore plancher pour aboutir à un agenda sur la question de l'emploi, du redressement des comptes publics et de la compétitivité. François Hollande a reconnu lundi que le coût du travail en France était un frein à cette compétitivité. Parmi les propositions qui semblent émerger : une hausse de la contribution sociale généralisée. Avec une augmentation de 1%, ce sont 11 milliards d'euros supplémentaires pour les caisses de l'Etat.

La CSG rapporte 64 milliards d'euros chaque année à l'Etat
La CSG rapporte 64 milliards d'euros chaque année à l'Etat Crédit : AFP / Archives, Mychèle Daniau
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

Cette piste a jusqu'à présent été rejetée pour une application immédiate par plusieurs ministres, qui ont renvoyé aux conclusions des discussions avec les partenaires sociaux.

Le président François Hollande ne l'a pas non plus explicitement désignée comme la solution qui serait retenue, mais il a souhaité lundi que le financement de la protection sociale ne pèse plus autant sur le travail car il pénalise de ce fait la compétitivité des entreprises.

"Je ne crois pas que les choses soient arrêtées ce matin", a dit la présidente de l'organisation patronale Medef, Laurence Parisot, à propos d'une possible hausse de la CSG, mardi sur LCI. Il y a beaucoup de modalités possibles", a-t-elle ajouté, souhaitant qu'une concertation soit engagée sur ce sujet.

L'avantage d'une hausse de la CSG est son efficacité financière : une hausse d'un point de cette contribution qui touche les revenus du travail et ceux du capital est équivalente à une dizaine de milliards d'euros.

Un levier utile face aux pressions pour tenir les engagements de réduction des déficits publics.

L'idée de déplacer sur une autre assiette que les salaires le coût de la protection sociale sous-tendait la hausse de la TVA décidée dans les derniers mois du quinquennat de Nicolas Sarkozy sur laquelle le gouvernement socialiste est revenu.
La CSG en chiffres

Lire la suite
Politique Économie Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants