1 min de lecture L'image du jour

EN IMAGE - Bali : l'aéroport rouvre malgré la menace d'éruption du volcan Agung

Quelque 120.000 personnes bloquées à l'aéroport de Bali, à cause de l'activité sismique du volcan Agung, ont pu repartir normalement, le 30 novembre.

À Bali, le volcan Agung risque l'éruption à tout moment
Crédit Image : Sonny Tumbelaka / AFP

Quelque 120.000 voyageurs bloqués à Bali ont pu repartir, jeudi 30 novembre. L'aéroport indonésien a rouvert le 29 novembre, à 7 heures (15 heures, heure locale), après trois jours de paralysie liés à l'activité géologique du mont Agung. Le volcan rejette abondamment des cendres dans l'atmosphère. L'aéroport aurait normalement dû rester fermé jusqu'à jeudi, mais la direction des vents a permis de chasser la trajectoire des cendres, libérant la visibilité aérienne.

Sur son bateau, ce pêcheur ne semble pas inquiet. Pourtant, lorsque cette photo a été prise, le mardi 28 novembre, les émanations avaient lieu depuis plusieurs jours. Si le volcan n'a toujours pas rejeté de matière volcanique, il laisserait toutefois présager une éruption majeure.



Au total, 440 vols ont été annulés et des dizaines de milliers d'habitants ont dû quitter leurs maisons près du volcan, à l'est de l'île. Si le trafic commence à se régulariser à Bali, l'aéroport international de Lombok, sur l'île voisine, reste lui totalement paralysé.  

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés