2 min de lecture Info

Électricité : le gouvernement envisage de limiter la hausse des tarifs réglementés

Face à l'augmentation des tarifs de l'énergie, le gouvernement pourrait opter pour une nouvelle méthode de calcul des tarifs réglementés, afin de freiner la hausse de la facture des ménages.

Une facture d'électricité (photo d'illustration).
Une facture d'électricité (photo d'illustration). Crédit : Jeff Pachoud - AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Après deux hausses successives de 5%, le gouvernement français envisage de modérer l'augmentation des tarifs réglementés de l'électricité dès 2015 ou 2016 pour préserver le pouvoir d'achat des ménages.

Ces tarifs encadrés par l’État sont appliqués à plus de 90% des ménages français. La hausse des tarifs serait limitée entre 2% ou 3% par an, "et même moins que 2% sur certaines périodes" jusqu'en 2018, a-t-on indiqué dans l'entourage de François Hollande ce mercredi 11 décembre.

Une augmentation globale de 10,25% l'année passée

Le 1er août dernier, les tarifs réglementés avaient augmenté de 5% en moyenne, et une nouvelle hausse de même ampleur a été décidée pour l'été 2014. Cela représente une progression de 10,25% en un an, la plus forte depuis la privatisation partielle d'EDF en 2003.

Le scénario d'une troisième hausse similaire était évoqué pour 2015, mais aucune décision n'a encore été prise pour cette année-là, qui sera "vraisemblablement une année de transition". À plusieurs reprises, le gendarme français de l'énergie, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) avait même estimé que les tarifs réglementés bondiraient de 30% entre 2012 et 2017 pour suivre l'évolution des coûts de l'opérateur historique.

Nouvelle méthode de calcul

À lire aussi
Un hélicoptère de la gendarmerie (Illustration) drogue
Essonne : une tonne de résine de cannabis saisie

Comme le permet la loi Nome, qui a réformé le système électrique, le gouvernement pourrait opter dès 2015 pour une autre méthode de calcul que celle appliquée actuellement pour les tarifs réglementés. "Cela nous donne la possibilité d'avoir des trajectoires avec des hausses nettement moins importantes que celles qui étaient anticipées durant la période antérieure", a-t-on expliqué à l’Élysée.

Cette annonce a plombé l'action EDF à la Bourse de Paris, qui abandonnait 2,53% à 25,80 euros peu après 16h30.

Les hausses des tarifs réglementés ne tiennent pas compte des taxes, et notamment de la Contribution au service public de l'électricité (CSPE), qui finance entre autres les énergies renouvelables et a fortement augmenté ces dernières années. La CSPE devrait à nouveau augmenter de 3 euros du mégawattheure le 1er janvier 2014, ce qui devrait se traduire par une hausse d'environ 2,3% du prix de l'électricité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7767803235
Électricité : le gouvernement envisage de limiter la hausse des tarifs réglementés
Électricité : le gouvernement envisage de limiter la hausse des tarifs réglementés
Face à l'augmentation des tarifs de l'énergie, le gouvernement pourrait opter pour une nouvelle méthode de calcul des tarifs réglementés, afin de freiner la hausse de la facture des ménages.
https://www.rtl.fr/actu/electricite-le-gouvernement-envisage-de-limiter-la-hausse-des-tarifs-reglementes-7767803235
2013-12-11 18:23:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZOt8RqzePbEs60fPv1eupQ/330v220-2/online/image/2013/1116/7766887944_une-facture-d-electricite-photo-d-illustration.jpg