1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Un responsable de Lidl détaille sur RTL la liste des produits qui ont le plus augmenté
3 min de lecture

Un responsable de Lidl détaille sur RTL la liste des produits qui ont le plus augmenté

INVITÉ RTL - Pâtes, essence, papier toilette... L'inquiétude sur les prix et d'éventuelles ruptures de stock grandit. La marque, par la voix de Michel Biero, directeur exécutif des achats et du marketing, dit vouloir rogner sur ses marges.

Un magasin Lidl (Illustration).
Un magasin Lidl (Illustration).
Crédit : AFP PHOTO MYCHELE DANIAU
"On va faire contenir la hausse des prix", promet un responsable de Lidl
09:04
"On va faire contenir la hausse des prix", promet un responsable de Lidl
09:04
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Rogner sur les marges pour protéger le pouvoir d'achat des Français face à certaines hausses de prix spectaculaires. C'est l'ambition avancée par Michel Biero, le directeur exécutif des achats et du marketing chez Lidl France. "Il y a quelques hausses de matière première, mais je pense qu'aujourd'hui, ce qui impacte essentiellement le pouvoir d'achat, c'est l'énergie : le gaz et l'électricité, l'essence, avance Michel Biero sur l'antenne de RTL ce 30 septembre 2021. Quand j'entends 56% de hausse depuis le début de l'année sur l'électricité ou sur le gaz, ça fait peur. Donc, c'est peut-être ces gens-là qu'il faut inviter. En tout cas, dans la distribution alimentaire, il n'y a pas de panique".

Il n'y a pas que l'essence et le gaz qui augmentent. Les Français ont aussi remarqué que les pâtes, aliment de base très consommé et traditionnellement très économique, sont devenues très chères. "Effectivement, les pâtes ont augmenté fortement, reconnait le cadre de Lidl, mais on parle d'un produit. Le papier toilette va prendre quelques centimes, mais il faut savoir que quand on se prend une hausse de matières premières, comme sur les pâtes (la semoule de blé dur qui a pris 40% sur les deux derniers mois), on ne va pas répercuter les 40% sur le prix de vente. Donc, on va faire tampon. C'est notre rôle de distributeur. On va essayer de contenir en tout cas la hausse pour le consommateur".

Comment expliquer cette hausse généralisée ? L'augmentation de l'essence va-t-elle faire bondir tous les prix puisque les marchandises sont toutes acheminées de plus ou moins loin ? "Le transport va augmenter un peu du fait de l'essence, mais ça reste une partie infime du coût d'achat d'un produit, précise Michel Biero. Il faut distinguer les produits. Aujourd'hui, on travaille avec plus de 600 PME françaises. Donc, tous ces gens-là, on va bien évidemment les privilégier. Ensuite, il y a tout ce qui vient de Chine. Effectivement, le transport en provenance de Chine, un conteneur aujourd'hui, c'est +500%. Donc oui, sur des vêtements, sur de l'électroménager qui est produit en Chine, il y a des hausses de coûts de transport et donc des hausses de coûts d'achat".

Pâtes, produits emballés, d'hygiène...

Comment faire pour contenir ces hausses de prix ? "Nous allons rogner sur nos marges, avance le responsable des achats de Lidl. C'est aussi simple que ça. Si on prend les deux derniers mois, les pâtes ont augmenté de 40% en coût d'achat. Oui, on a passé peut-être 25% de hausse. Alors, c'est énorme pour un paquet de pâtes, bien évidemment, qui coûte moins d'un euro, mais on contient au maximum.Parce qu'à un moment les prix d'achat vont redescendre donc on adaptera le prix en fonction de notre marché concurrentiel."

À lire aussi

Tous les rayons qui sont-ils concernés ? "Clairement non. Les pâtes augmentent tout comme certains produits qui ont malheureusement beaucoup d'emballages, décrit-il. Ces matières-là augmentent : l'aluminium, le carton, le plastique. Mais de façon générale, encore une fois, il ne faut pas trop s'alarmer. C'est de ça que j'ai peur. Parce que rappelez-vous, en mars 2020, à force de dire qu'il y allait y avoir une pénurie, les gens se sont rués, ont dévalisé les magasins et on s'est retrouvé avec des rayons vides. 

Le responsable a souhaité rassurer sur la question du papier toilette qui fait l'objet des rumeurs les plus irrationnelles. "J'ai entendu des choses sur le papier toilette. Pour l'instant, il n'est pas du tout impacté. Les fournisseurs commencent à nous appeler pour nous dire qu'il va y avoir quelques petites hausses. Mais il faut savoir que sur ces produits-là, on a également énormément de stocks".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/