1 min de lecture Artisanat

Sarah Daniel-Hamizi, barbière : "Je me disais qu'un jour je serai barbière"

CHRONIQUE - Sarah Daniel-Hamizi est la seule femme barbière en France. Sa passion pour la barbe lui vient de son grand-père. Propriétaire d'un salon à Paris, elle emploie actuellement sept salariés. - Portraits d'artisans, du 24 août 2014.

micro generique Portraits d'artisans Armelle Levy
>
Sarah Daniel-Hamizi, barbière : "Je me disais qu'un jour je serai barbière" Crédit Image : Elodie Grégoire | Durée : | Date : La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy Journaliste RTL

Sarah a toujours voulu être barbière. Cette vocation lui vient de son grand-père. Elle est propriétaire d'un salon (La Barbière de Paris) qu'elle a créé il y a 15 ans. Elle ne taille pas seulement les barbes mais aussi les moustaches.

Mon grand-père n'était pas barbier mais il adorait se raser. C'était un art pour lui.

Sarah Daniel-Hamizi, barbière
Partager la citation

Sarah a suivi une formation en esthétique et s'est spécialisée en coiffure pour hommes afin d'apporter plus d'innovations dans son métier. Actuellement, sa clientèle afflue et ses sept salariés ne suffisent plus. D'ailleurs, elle a ouvert un autre salon dans le premier arrondissement de Paris. La passion du métier reste son principal critère de recrutement.

On ne devient pas barbier parce qu'on veut se trouver un job. On est barbier parce qu'on aime ce métier.

Sarah Daniel-Hamizi, barbière
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Artisanat Commerce Made in France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants