1 min de lecture RTL Info

Le prix du gaz va-t-il augmenter de 5% le 1er avril ?

Selon le site Internet du "Figaro", la nouvelle majoration des tarifs du gaz sera effective à partir du 1er avril prochain, en vertu du système de révision trimestrielle. Les ultimes ajustements ont lieu ces jours-ci. L'augmentation serait de 5%. Invité de RTL mardi matin, le ministre de l'Energie, Eric Besson, n'a pas confirmé cette information, se contentant de dire qu'un tel projet était à l'étude et qu'une annonce serait faite prochainement. Le tarif du gaz avait été gelé le 1er janvier dernier par le gouvernement après un cycle de hausse en 2010. En un an, la facture se serait envolée de 20%. Le prix du gaz est calculé en fonction du cours du pétrole.

Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et Pierrick Lieben

Joint lundi soir par RTL, Gaz de France évoque des rumeurs, précisant que le calcul n'était pas fini et qu'il serait effectué d'ici la fin du mois.

GDF-Suez doit saisir la Commission de régulation de l'énergie (CRE) de sa proposition tarifaire au moins trois semaines avant l'échéance dite. En l'occurrence, avant le 11 mars prochain. Le régulateur, sur ce dossier, délivre un avis contraignant, qui précède la décision finale du gouvernement. Toujours selon le site Internet du "Figaro", 10,8 millions de foyers raccordés au gaz naturel sont concernés par cette mauvaise nouvelle.

"Je ne confirme pas", a déclaré le ministre de l'Energie Eric Besson mardi matin sur RTL. "C'est quelque chose qui est à l'étude et qui sera annoncé dans les semaines qui viennent." Une hausse du prix du gaz en France sera annoncée le 1er mars, a-t-on appris un peu plus tard de source proche du ministère de l'Energie.

GDF-Suez avait annoncé fin août dernier la mise en place d'un nouveau mode de calcul des tarifs du gaz en France, destiné à mieux prendre en compte les prix de marché et qui devait être appliqué à partir du 1er janvier 2011. Ce nouveau mode de calcul des tarifs faisait suite au constat d'un découplage sur les marchés entre les prix du pétrole et du gaz naturel. Ces derniers avaient fortement baissé en raison des effets combinés de la crise et des surcapacités au niveau mondial.

Lire la suite
RTL Info Énergie Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants