Fil info
1 min de lecture

Électricité : les particuliers vont devoir rembourser leur compteur Linky

VU DANS LA PRESSE - Selon le Parisien, les usagers possédant un compteur Linky vont devoir commencer à le rembourser en 2022.

Un compteur Linky (illustration) Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
William Vuillez

En 2011, Éric Besson, à l'époque ministre de l’Industrie et de l’Énergie, l'avait affirmé au Parisien : le nouveau compteur Linky ne coûtera "pas un centime aux particuliers". Pourtant, pour les 90% de foyers désormais équipés du compteur vert pomme, il va falloir commencer à rembourser à partir de 2022. 

C'est ce qu'affirme le Parisien ce lundi 31 mai. Selon le quotidien local, si Enedis devait initialement prendre en charge le déploiement de ces compteurs, ce sera bien aux particuliers de rembourser, par un mécanisme de "différé tarifaire". Montant de l'addition : 5,7 milliards d’euros, selon les calculs de la Cour des comptes, soit 130 euros par foyer. 

Au total, plusieurs centaines de milliers d'euros devraient être prélevées chaque année, pour atteindre deux milliards d'euros en 2030, selon les informations du Parisien. Concernant les 3,7 milliards d'euros restant, "comme avec le différé, cela sera compensé par les économies générées grâce au compteur, avec des relevés désormais réalisés à distance par exemple", explique Enedis au quotidien local.

La rédaction vous recommande
électricité EDF consommation