2 min de lecture Info

Droit à l'euthanasie : "Tout le monde me laisse tomber", explique Marie Humbert

INVITÉE RTL - Il y a dix ans, Marie Humbert aidait son fils Vincent à mourir. Elle regrette aujourd'hui la stagnation du débat sur l'euthanasie.

Marie Humbert, lors d'une conférence de presse en 2008.
Marie Humbert, lors d'une conférence de presse en 2008. Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

"Si c'était à refaire, je referais exactement la même chose." Dix ans après avoir aidé son fils Vincent à mourir, Marie Humbert est toujours aussi déterminée à faire avancer le débat sur l'euthanasie. "J'ai fait une promesse à mon fils que je n'ai pas pu tenir encore parce que c'est très compliqué d'obtenir une loi correcte. Il m'avait demandé de me battre pour que jamais plus un enfant n'ait à demander à sa maman de l'aider à mourir", explique-t-elle au micro de RTL.

Un débat immobile

Son combat a-t-il échoué pour autant ? "Pour l'instant je ne veux pas dire. Ça me fend le cœur de penser à ça. Je me dis qu'il faut espérer encore et j'espère toujours. Si je perd cet espoir, je ne serai pas bien du tout.", précise-t-elle.

La problématique est sensible et les pouvoirs publics prennent leur temps. Un débat immobile qui exaspère Marie Humbert. "Je pense que pour beaucoup de choses on va encore être les derniers. Ça me fait mal au cœur (...) les choses essentielles restent en suspens."

Les promesses du candidat Hollande

À lire aussi
Un bureau de vote près de Toulouse (illustration) info
Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars 2020

Pourtant, l'élection de François Hollande a suscité beaucoup d'espoir chez elle. Sans en prononcer le mot, le candidat socialiste évoquait l'euthanasie dans son programme présidentiel. Fin juillet, le président de la République a même promis une loi sur "la fin de vie" d'ici la fin 2013. Mais la lenteur de l'avancée du dossier invite Marie Humbert au scepticisme.

"Son élection m'avait vraiment redonné un coup de fouet. Je pensais qu'on allait y arriver. J'ai été très très déçue ensuite. Le président n'est pas à l'aise avec cette question, mais personne ne l'est. Avant l'accident de mon fils, j'étais comme lui. C'est une chose à laquelle n'importe qui peut être confrontée du jour au lendemain", souligne-t-elle.

Oubliée par les politiques

Marie Humbert a longtemps incarné la lutte pour le droit à l'euthanasie. Elle regrette que les responsables politiques qui l'entouraient alors, l'aient oublié aujourd'hui. "Tout le monde me laisse tomber. Pour beaucoup de personnes, je n'existe plus. J'ai fait gagner beaucoup d'argent à beaucoup de monde et aujourd'hui, si je n'ai plus à manger demain, tout le monde s'en fiche."

D'autant que sa situation actuelle n'est pas des plus confortables. "Aujourd'hui, je vais manger aux Restos du cœur. Je vis du RSA depuis un an et je n'arrive pas toujours à payer mon loyer. C'est peut-être la faute de ma gentillesse, je n'ai qu'à m'en prendre à moi-même", lâche-t-elle.

>
Marie Humbert : "Que jamais plus un enfant ait à demander à sa maman de l'aider à mourir" Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Santé Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764792262
Droit à l'euthanasie : "Tout le monde me laisse tomber", explique Marie Humbert
Droit à l'euthanasie : "Tout le monde me laisse tomber", explique Marie Humbert
INVITÉE RTL - Il y a dix ans, Marie Humbert aidait son fils Vincent à mourir. Elle regrette aujourd'hui la stagnation du débat sur l'euthanasie.
https://www.rtl.fr/actu/droit-a-l-euthanasie-tout-le-monde-me-laisse-tomber-explique-marie-humbert-7764792262
2013-09-25 13:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7fnvDOcQKeH0g_sQHhaOng/330v220-2/online/image/2013/0925/7764794245_marie-humbert-lors-d-une-conference-de-presse-en-2008.jpg