1 min de lecture Politique

Drogue : Florence Lamblin reconnaît la fraude fiscale, mais dément tout blanchiment

L'élue écologiste de Paris mise en examen pour blanchiment en bande organisée reconnaît la fraude fiscale et l'illégalité de sa démarche de rapatriement de fonds. Mais elle dément, en revanche, avoir eu connaissance de tout blanchiment d'argent de la drogue. C'est ce qui ressort de son audition par les enquêteurs, dont le contenu a été publié vendredi par Le Parisien.

Julien Dumond Journaliste

De l'argent non déclaré en guise d’héritage

Durant cette audition, les enquêteurs s'intéressent tout particulièrement à 355.000 euros, découverts dans des coffres lui appartenant à l'élue. D'où proviennent-ils ? Florence Lamblin explique avoir rapatrié la somme de la Suisse vers la France, mais ne l'avoir jamais déclarée, de "peur" que son évasion fiscale soit découverte. "Je suis élue. Avoir un compte en Suisse me paraissait risqué et me mettait mal à l'aise", a-t-elle dit aux policiers, d'après le quotidien.
  
D'après son récit, Florence Lamblin a en effet hérité en 2005 d'un compte familial en Suisse, non déclaré, ayant appartenu à son arrière-grand-père et contenant de 450.000 à 500.000 euros. Elle l'a laissé en l'état, et en a retiré environ 9.000 euros tous les ans "pour les dépenses de la vie courante".

À la question d'un enquêteur lui demandant pourquoi elle n'a pas profité de l'amnistie fiscale proposée en 2010 par Bercy, elle répond : "J'y ai pensé, mais j'avais peur que cela se sache, peur que cela me nuise vis-à-vis de ma fonction d'élue".

Elle explique qu'elle décide tout de même de rapatrier définitivement ses fonds en France en août 2012.
Elle retire 28.000 euros pour se payer des vacances près de Chamonix, puis son compagnon l'a mise en contact avec un intermédiaire à Genève pour rapatrier le reste.

Cet homme lui a demandé de virer l'intégralité de ses fonds vers un autre compte domicilié en France, puis un certain Marc l'a contactée et lui a remis les 355.000 euros à Paris, par liasses de 10.000 euros transportées dans "un sac de supermarché" et en petites coupures (100, 50 et 20), rapporte Le Parisien. C'est alors que l'élue a été photographiée et identifiée par les enquêteurs.

 "À aucun moment je n'ai pensé que l'argent provenait d'un trafic de stupéfiants", se défend-elle devant les enquêteurs. "Je pensais que c'était mon argent du compte suisse que je récupérais en liquidités". Elle reconnaît toutefois qu'elle "savait que c'était illégal de rapatrier des fonds" sans en avertir l'administration fiscale.

Un vaste réseau de blanchiment démantelé


Florence Lamblin est adjointe au maire du XIIIe arrondissement de Paris, et a été mise en examen samedi pour "blanchiment en bande organisée et association de malfaiteurs". Après sa mise en examen, elle a suspendu ses activités politiques afin de se consacrer à sa défense. Elle n'a toutefois pas démissionné, malgré les demandes de plusieurs élus socialistes et de deux figures de son propre parti, Eva Joly et Noël Mamère.

Huit personnes en tout ont été mises en examen dans le cadre de l'enquête sur le démantèlement d'un vaste réseau de blanchiment d'argent de la drogue.

Drogue : le système de blanchiment d'argent mis à jour

Lire la suite
Politique Paris Drogue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7753629377
Drogue : Florence Lamblin reconnaît la fraude fiscale, mais dément tout blanchiment
Drogue : Florence Lamblin reconnaît la fraude fiscale, mais dément tout blanchiment
L'élue écologiste de Paris mise en examen pour blanchiment en bande organisée reconnaît la fraude fiscale et l'illégalité de sa démarche de rapatriement de fonds. Mais elle dément, en revanche, avoir eu connaissance de tout blanchiment d'argent de la drogue. C'est ce qui ressort de son audition par les enquêteurs, dont le contenu a été publié vendredi par Le Parisien.
https://www.rtl.fr/actu/drogue-florence-lamblin-reconnait-la-fraude-fiscale-mais-dement-tout-blanchiment-7753629377
2012-10-19 13:02:00