1 min de lecture Faits divers

Drame de Grenoble : le quartier de Villeneuve sous le choc, certains agresseurs identifiés

Le quartier réputé sensible de La Villeneuve, près de Grenoble, est encore sous le choc du double meurtre. Deux jeunes ont en effet été tués avec une incroyable sauvagerie vendredi pour une raison terriblement futile : un regard de travers. Les policiers mettent les bouchées doubles pour éclaircir cette affaire : même si les agresseurs n'ont pas encore été interpellés, beaucoup d'entre eux auraient été identifiés. Dimanche matin sur RTL, la mère de l'une des victimes s'est confiée dans un témoignage poignant, affirmant être "anéantie". Une marche blanche en hommage aux deux jeunes de 21 aura lieu mardi.

Serge Pueyo Journaliste RTL

Un déferlement de violence

Kevin, étudiant en master à Aix-en-Provence et Sofiane, qui ont grandi tous les deux dans le quartier de la Villeneuve à Echirolles (Isère) ont reçu plusieurs coups de couteau portés par un groupe d'une quinzaine de personnes alors qu'ils se trouvaient dans un parc vendredi soir.
  
Leurs assaillants munis de manches de pioche, de marteau, d'un pistolet à grenaille, de batte de base-ball ont fondu sur leurs victimes qui se trouvaient avec trois autres jeunes afin "de laver l'affront" subit quelques heures plus tôt.
  
En effet, "un mauvais regard" entre le petit frère de Kevin, Wilfried, et un autre adolescent à la sortie du lycée avait conduit à une première dispute, à laquelle plusieurs jeunes avaient pris part.
  
Dans la soirée, un deuxième affrontement avait ensuite éclaté dans la rue entre deux groupes d'une quinzaine de jeunes composés des grand frères des deux adolescents et d'amis.
  
Aucune interpellation pour le moment

La rixe avait mené l'un des agresseurs de Wilfried à présenter ses excuses, ce qu'il n'aurait pas supporté, et conduit à "l'expédition punitive" mortelle, selon les mots du procureur de la République samedi.

Les deux jeunes, apparemment sans histoires, ont été tués à l'arme blanche après avoir été attaqués vendredi soir. Aucune interpellation n'a eu lieu pour le moment, mais certains d'entre eux ont été identifiés.

Le premier jeune, Kévin, âgé de 21 ans, est décédé vendredi soir à l'arrivée de secours après avoir reçu plusieurs coups de couteau dont l'un mortel au thorax. Le second, âgé de 20 ans dont le pronostic vital était engagé lors de son transfert au centre hospitalier de Grenoble, est décédé samedi matin.

Aurélie, la mère de Kevin, 21 ans, tué sauvagement d'une vingtaine de coups de couteaux par une bande de jeunes, pour un motif futile
Dimanche matin sur, la maman de Kévin s'est confiée en exclusivité sur RTL :"Je suis anéantie, effondrée, désemparée, disloquée, ça me fait trop mal. Pas une mort gratuite comme ça. Ces scènes de la vie quotidienne deviennent banalisées. On ne peut pas se faire à l'idée que son fils meurt comme ça. Ce n'était pas un délinquant, il n'a jamais fait de trafic, c'est un garçon carré. Elle demande au gouvernement de réagir.

Echirolles (Isère)

Lire la suite
Faits divers Meurtre Homicide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7753007228
Drame de Grenoble : le quartier de Villeneuve sous le choc, certains agresseurs identifiés
Drame de Grenoble : le quartier de Villeneuve sous le choc, certains agresseurs identifiés
Le quartier réputé sensible de La Villeneuve, près de Grenoble, est encore sous le choc du double meurtre. Deux jeunes ont en effet été tués avec une incroyable sauvagerie vendredi pour une raison terriblement futile : un regard de travers. Les policiers mettent les bouchées doubles pour éclaircir cette affaire : même si les agresseurs n'ont pas encore été interpellés, beaucoup d'entre eux auraient été identifiés. Dimanche matin sur RTL, la mère de l'une des victimes s'est confiée dans un témoignage poignant, affirmant être "anéantie". Une marche blanche en hommage aux deux jeunes de 21 aura lieu mardi.
https://www.rtl.fr/actu/drame-de-grenoble-le-quartier-de-villeneuve-sous-le-choc-certains-agresseurs-identifies-7753007228
2012-09-30 12:46:00