1 min de lecture Mohamed Merah

DOCUMENT - L'intégralité du rapport sur l'affaire Merah

Le rapport, commandé par le ministre de l'Intérieur Manuels Valls sur les "dysfonctionnements" mis au jour par l'affaire Merah et rendu public mardi, met en exergue "plusieurs défaillances objectives", notamment dans l'évaluation de la dangerosité du tueur au scooter. La rédaction de RTL.fr vous propose de consulter l'intégralité de ce rapport en PDF.

Le rapport Merah pointe "plusieurs défaillances" : omissions, erreurs d'appréciation, ce rapport de 17 pages commandé par le ministre de l'Intérieur met à jour l'enquête menée autour du "tueur au scooter"
Le rapport Merah pointe "plusieurs défaillances" : omissions, erreurs d'appréciation, ce rapport de 17 pages commandé par le ministre de l'Intérieur met à jour l'enquête menée autour du "tueur au scooter" Crédit : RTL.fr
micro générique
La rédaction numérique de RTL

L'intégralité du rapport sur l'affaire Merah en PDF :

L'intégralité du rapport sur l'affaire Merah en PDF


"Omissions, erreurs d'appréciation"


Les défaillances relevées par les deux rapporteurs de l'IGPN (police des polices) "échappent à l'erreur humaine caractérisée" mais tiennent à "la conjonction d'omissions et d'erreurs d'appréciation, à des problèmes de pilotage et d'organisation des services et à des cloisonnements encore très présents entre renseignements intérieur, police judiciaire et sécurité publique", selon le texte du rapport.

Selon le texte de l'Intérieur, ce rapport "prend acte des dysfonctionnements passés afin de consolider la lutte antiterroriste au service de la sécurité des Français" et "le ministre de l'Intérieur entend mettre en œuvre rapidement les adaptations nécessaires". Pour le ministère, "il s'agit de renforcer l'efficacité des services de renseignements face aux mutations des menaces terroristes".

Audit


Ce rapport de dix-sept pages, remis vendredi 19 octobre au ministre, avait été confié le 30 juillet à Jérôme Leonnet et Guy Desprats, respectivement inspecteur général et contrôleur général de la Police nationale. Il a été remis "aux présidents des commissions des lois de l'Assemblée nationale et du Sénat ainsi qu'à la délégation parlementaire au Renseignement", selon le ministère.

Il avait été demandé aux rapporteurs de "conduire, dans le strict respect des procédures judiciaires, un audit portant sur le recueil et l'exploitation du renseignement, la coordination des services, l'échange de l'information et les modalités d'intervention", selon le ministère.

"Ce rapport comprend des pistes concrètes afin de renforcer les outils de détection, de surveillance et d'enquête, ainsi que d'évaluation des risques terroristes", selon l'Intérieur.

DCRI


"S'agissant de la DCRI, il prévoit la création d'une structure dédiée au pilotage des services territoriaux ; le développement d'une structure d'audit interne ; la formalisation des entretiens de prévention-dissuasion et le recours à des experts extérieurs", détaille le communiqué. "Il préconise également le développement de bureaux de liaison entre la DCRI et les services chargés de l'information générale. Au-delà, des échanges d'information plus réguliers et plus formalisés avec l'ensemble des services de police et de gendarmerie et les services de l'administration pénitentiaire sont prévus", selon le texte.

Par ailleurs, lors d'une visite lundi de la Direction centrale du renseignement intérieur et de la SDAT (sous-direction antiterroriste) de la police judiciaire, Manuel Valls "a tenu à leur réaffirmer toute sa confiance".

Jeune Toulousain, Mohamed Merah a assassiné trois parachutistes les 11 et 15 mars à Toulouse et Montauban, puis trois enfants et un père de famille dans une école juive de Toulouse le 19. Revendiquant agir au nom d'Al-Qaïda, il avait été tué au terme du long siège de son appartement le 22.

(Avec AFP)

Lire la suite
Mohamed Merah Toulouse Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants