1 min de lecture Faits divers

Revivez les dernières heures du siège de Mohamed Merah

TOULOUSE - Après plus de 32 heures de siège de son domicile, Mohamed Merah a été tué par le RAID jeudi peu après 11h30. Le suspect est mort d'une balle dans la tête lors d'une fusillade nourrie avec les hommes de l'unité d'élite. Nicolas Sarkozy a précisé qu'une enquête est en cours pour savoir si Mohamed Merah a bénéficié de complicités. Le chef de l'Etat a aussi annoncé une série de mesures pour lutter contre l’extrémisme. Mohamed Merah a filmé toutes ses tueries selon le procureur de Paris, François Molins. RTL.fr vous a fait vivre en direct tous les évènements.

Mohamed Merah a tenu tête aux forces d'élite du RAID pendant plus de 32 heures
Mohamed Merah a tenu tête aux forces d'élite du RAID pendant plus de 32 heures Crédit : AFP / RTL.fr
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et La rédaction de RTL

DIRECT TEXTE

20h : après plus de 40 heures de "DIRECT", la rédaction de RTL.fr met fin à ce live. Retrouvez tous les articles, les vidéos ou les diaporamas de cette "affaire Merah" dans le dossier spécial : "Tueries de Toulouse"

Dossier Merah

19h55 : Une marche silencieuse pour "la République unie contre le racisme, l'antisémitisme et l'intégrisme" se déroulera dimanche à Paris à partir de 15h00, de la Place de la Bastille à la place de la Nation, selon un communiqué des organisateurs publié jeudi.

19h45 : Une marche silencieuse en mémoire d'Imad Ibn Ziaten, le parachutiste de 30 ans tué le 11 mars à Toulouse par Mohamed Merah, aura lieu samedi après-midi à Rouen où vit sa famille.

19h40 : selon les informations de Julien Dumond pour RTL, la poudre noire retrouvée dans l'une des voitures de la famille Merah n'est pas de nature explosive

19h30 : Merah a-t-il eu des complicités au sein de sa famille ?

19h10 : Nicolas Sarkozy a vivement critiqué jeudi la volonté de François Hollande de retirer dès cette année les forces françaises d'Afghanistan, l'accusant de vouloir trahir la parole de la France vis-à-vis de ses alliés.

18h50 : analyse : Mohamed Merah va-il devenir un "martyr" islamiste ?

18h45 : Le Parlement français pourrait reprendre ses travaux, suspendus le 6 mars pour cause de campagne électorale, afin d'examiner les nouvelles mesures de lutte contre le terrorisme annoncées jeudi par Nicolas Sarkozy.

18h40 : Nicolas Sarkozy a qualifié Mohamed Merah de "monstre" et de "fanatique", estimant que ce serait une "faute morale" de vouloir "chercher une explication" au geste de l'auteur de sept assassinats à Montauban et Toulouse, tué dans un assaut du Raid.

18h35 : Le débat de RTL Soir entre Valérie Pécresse (UMP), Manuel Valls (PS) et Florian Philippot (FN)Manuel Valls (PS) et Florian Philippot (FN) encadrés par Christophe Hondelatte sur RTL

18h30 : Toulouse : l'UMP et le PS ont repris les hostilités

18h25 : France 2 aurait payé 10.000 euros pour obtenir la vidéo de Mohamed Merah diffusé mercredi soir lors du JT de 20h.
Mohamed Merah selon France 2

18h15 : retour en images pour comprendre le parcours du "tueur au scooter"
Le parcours de Merah

18h10 : Le ministère de l'Intérieur est intervenu pour faire fermer une "fan page" sur Facebook d'"hommage" à Mohamed Merah, ouverte peu après la mort pendant l'assaut du Raid de l'auteur des sept meurtres à Toulouse et Montauban, a-t-on appris jeudi.

18h05 : l'édition spéciale de RTL Soir ouvre sur la fusillade que Patrick Téjéro, correspondant de RTL à Toulouse, vous a fait vivre en direct vers 11h30 ce matin

18h : Punir "pénalement" la consultation de sites internet faisant l'apologie du terrorisme, comme l'a annoncé Nicolas Sarkozy, nécessiterait une nouvelle loi autorisant les blocages de sites ou obligeant les opérateurs à espionner leurs clients, selon les analystes du secteur.

17h50 : Des voix s'élèvent pour demander une enquête sur la mort de Merah lors de l'assaut

17h30 : Edition spéciale de RTL Soir avec Christophe Hondelatte dès 18h sur l'antenne de RTL
Ecoutez Le Grand Jury avec Michel Sapin en direct


17h15 : VIDEO - Le RAID, c'est quoi ?

17h :  "C'est un échec. Pas celui du Raid, qui a fait tout ce qu'il a pu. J'aurais aimé qu'on le questionne, j'aurais aimé savoir pourquoi il a fait ça à mon fils, j'aurais aimé un procès", a déclaré Albert Chennouf, le père du jeune caporal abattu par Mohamed Merah

16h55 : EN PHOTO : Camille Crosnier, envoyée spéciale de RTL à Toulouse, a pu s'approcher de l'immeuble de Mohamed Merah.
L'immeuble de Mohamed Merah à Toulouse

16h50: La candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly a dénoncé jeudi le rôle du ministre de l'Intérieur Claude Guéant dans l'assaut contre le tueur Mohamed Merah à Toulouse, y voyant "une violation du code de procédure pénale".

16h30 : "On sait qu'effectivement c'est au cours de la prison qu'il a commencé à se radicaliser", a déclaré le magistrat qui dirige l'enquête, lors d'une conférence de presse à Toulouse. "Il le dit dans ses confessions" aux négociateurs du Raid mercredi.

16h15 : Le Premier ministre François Fillon sera l'invité de RTL vendredi matin, entre 7h40 et 8h

16h10 : Un groupe lié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué, dans un communiqué mis en ligne jeudi, la tuerie de Toulouse et appelé la France à reconsidérer sa politique "hostile" aux musulmans.

16h05 : La candidate du Front national à l'Elysée, Marine Le Pen, a qualifié jeudi de "réponse indigente" les mesures annoncées par Nicolas Sarkozy après les tueries de Montauban et Toulouse, qui visent notamment à lutter contre l'apologie du terrorisme.

15H40 : L'auteur des tueries de Toulouse et Montauban a été "atteint mortellement" par des tirs "en riposte" en fin de matinée alors qu'il sautait, une arme à la main, du balcon de l'appartement où il s'était retranché, a déclaré le procureur de la République, François Molins. Il a été tué d'une balle dans la tête par des snipers

15h10 Dès les premiers contacts avec la police, Merah a expliqué avoir accepté une mission d'Al Qaïda. Que reste-t-il aujourd'hui d'Al-Qaïda ?
DIAPORAMA : Al Qaida à travers le monde
(Cliquez sur l'image)
DIAPORAMA : Al Qaida à travers le monde

14h55 : Mohamed Merah a acquis ses armes grâce à l'argent de casses selon les propos tenus par le procureur.

14h46 : le procureur explique que l'enquête va se poursuivre sur la "recherche de tout complice".

14h44 : le RAID avait pour consigne de "tout faire pour interpeller Merah vivant", ajoute le procureur.

14h43 : Mohamed Merah a été "atteint d'une balle dans la tête", affirme le procureur.


14h41 : la sacoche que portait le terroriste contenait un chargeur selon les informations données par le procureur.

14h40 : Mohamed Merah a filmé toutes ses tueries selon le procureur de Paris, François Molins. Cette caméra a filmé des scènes "extrêmement explicites", a dit le magistrat qui dirige les investigations.

14h30 : "La mémoire des victimes doit survivre à la mort de l'assassin", écrit l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin sur Twitter.

14h10 : Claude Guéant, rentrera dans l'après-midi à Paris.

14h07 : François Fillon précise que les mesures annoncées par Nicolas Sarkozy vont être mises en oeuvre "sans délai".

14h : Jérôme Guedj, le président du conseil général de l'Essonne, en charge des transports dans l'équipe de François Hollande, demande la démission du ministre de l'Intérieur Claude Guéant par le biais de son compte Twitter. "Triple fiasco : dans la surveillance en amont, dans l’enquête après le 1er assassinat,dans les 2 assauts policiers : Guéant doit démissionner", écrit-il. Jérôme Guedj avait eu une vive altercation avec le conseiller de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino sur un plateau de télévision fin février.



13h40 : "La propagation et l'apologie d'idéologies extrémistes seront réprimées par un délit pénal", poursuit-il.

13h39 : "Toute personne se rendant à l'étranger pour des travaux d'endoctrinement sera punie", annonce Nicolas Sarkozy.


13h29 : le député socialiste et spécialiste de la sécurité au PS, Jean-Jacques Urvoas, fait son mea culpa. Sur Twitter, il avait écrit pendant l'assaut "si je comprends bien, le RAID n'est donc pas capable en 30h d'aller chercher un individu seul dans un appartement?" "Mon tweet précédent était malvenu et inadapté au contexte. Force est restée à la loi. Hommage au courage des hommes du RAID", a posté le socialiste après avoir déclenché une volée de protestations.

13h28 : Nicolas Sarkozy annonce le renforcement des sanctions pénales contre les personnes consultant des sites faisant l'apologie du terrorisme.

13h26 : "La France ne tolèrera ni embrigadement, ni endoctrinement idéologiques extrémistes sur son sol", a martelé le chef de l'Etat.

13h25 : Nicolas Sarkozy demande à Michel Mercier, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés, une étude sur la propagation des idées fondamentalistes en prison .

13h24 : "Nos compatriotes musulmans n'ont rien à voir avec les motivations folles d'un terroriste", dit le président de la Republique.

13h23 : "Il n'était pas concevable d'exposer des vies pour que Merah soit livré à la justice", précise le chef de l'Etat.

13h22 : "Une enquête est en cours pour savoir si Mohamed Merah a bénéficié de complicités", annonce Nicolas Sarkozy.

13h : Nicolas Sarkozy va prendre la parole.

13h20 : une femme résidant dans l'ancien quartier de Mohamed Merah à Toulouse a déposé plainte contre lui en juin 2010 pour des violences, a confirmé son avocat après la publication par Le Télégramme d'une interview de cette femme. "J'ai porté plainte contre Mohamed Merah deux fois et j'ai relancé (les autorités, ndlr) à de très nombreuses reprises. En vain", raconte ce témoin, appelé Aïcha, sur le site internet du Télégramme.

13h15 : l'adolescent grièvement blessé lundi, lors de l'attaque du tueur présumé au scooter qui a fait quatre morts dont trois enfants dans un collège juif de Toulouse, "est dans un état stable" trois jours après le drame, a déclaré son oncle à l'AFP jeudi . "Le pronostic vital reste engagé mais Aaron, qui a quinze ans et demi, est jeune et robuste".

12h55 : le candidat du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon dit "son soulagement" et dénonce un "manque de décence" de Marine Le Pen.

12h54 : Nicolas Sarkozy reprend sa campagne dès aujourd'hui à 18h par un meeting à Strasbourg selon son équipe. Le président de la République va faire un discours par rapport aux événements de Toulouse à 13h.

12h53 : la candidate du Front National, Marine Le Pen, définit le profil de Mohamed Merah comme " absolument caricatural". "Condamné 15 fois, un homme dont on savait qu'il était parti en stage au Pakistan et en Afghanistan. A-t-on réagi assez vite ? A-t-on surveillé d'assez près ?"

12h51 : Jacques Pradel animera une émission spéciale de 14h à 15h ayant comme thème le siège de 33 heures autour du domicile de Mohamed Merah.

12h37 : le candidat du PS,François Hollande vient de prendre la parole. "Je tiens à saluer le courage et la determination du RAID et de toutes les forces de sécurité. J'exprime ma solidarité à l'égard des policiers blessés. La lutte contre le terrorisme est un combat de tous les instants. La République est toujours la plus forte", a-t-il dit.



12h32 : le candidat du MoDem, François Bayrou réagit :  "Il fallait que force reste à la loi, c'est chose faite."

12h17 : selon un communiqué, François Hollande va faire une déclaration à 12h30 depuis son QG de campagne.

12h16 : la présidente du Crif Midi-Pyrénées, Nicole Yardeni, déclare : "Ce monsieur ne m'intéresse pas il n'est qu'un instrument de mort". "Pour le moment, nous essayons d'organiser dimanche une grande marche pour tous les Toulousains, pas juste pour nous", a ajouté la responsable du conseil représentatif des institutions juives.

12h14 : un fonctionnaire du RAID expliquait à Claude Guéant qu'il "n'avait jamais vu un assaut de cette violence".

12h10 : "Le président de la République tient à féliciter l'ensemble des forces de l'ordre après le dénouement des événements tragiques de Montauban et de Toulouse. Nous avons à cet instant une pensée toute particulière pour les personnes assassinées et blessées par le tueur présumé", peut-on lire dans un communiqué de l'Elysée.

12h06 : Nicolas Sarkozy prendra la parole à 13h sur les télévisions et radios après une réunion avec les ministres concernés.

12h03 : "Il a sauté par la fenêtre avec une arme à la main en continuant à tirer et il a été retrouvé mort au sol", a déclaré Claude Guéant. "Nous avons deux policiers blessés supplémentaires", a-t-il ajouté.

12h : Claude Guéant intervient sur RTL.



11h53 : selon Lepoint.fr, Mohamed Merah portait une sacoche. Son contenu n'est pas encore connu. Le site de l'hebdomadaire parle d'un homme blessé au pied côté policiers et non pas trois.

11h49 : Le terroriste aurait quitté l'appartement pendant l'attaque. Il aurait ouvert le feu depuis le balcon.

11h48 : trois policiers ont bien été blessés parmi les hommes du Raid, dont un grave, confirme Patrick Tejero sur notre antenne.

11h47 : environ 300 balles ont été tirées pendant la fusillade.

11h45 : le Premier ministre François Fillon vient d'arriver à l'Elysée.

11h39 : trois policiers sont blessés dont un assez grièvement selon les forces de police.

Mohamed Merah, français d'origine algérienne de 23 ans, a succombé après un échange nourri de tirs avec les policiers de l'unité d'élite du RAID

11h37 : le journaliste de RTLJulien Dumond confirme la mort de Mohamed Merah.

11h34 : selon une source policière, le suspect est mort. Un policier du Raid serait blessé.

11h31 : Mohamed Merah résiste selon une source policière.

11h30 : de nombreux tirs à l'arme automatique.

11h29 : les tirs étaient suivis d'explosions, sûrement des grenades.

11h27 : des tirs en rafale sont entendues sur l'antenne de RTL.

11h25 : l'opération a débuté depuis 37 minutes.

11h19 : les hommes du RAID avancent dans le logement avec prudence au cas où il serait piégé.

11h17 : toujours pas de bruits, ni détonations, ni coups de feu sur place.

11h08 : l'information est confirmée. Les hommes du RAID ont bien investi l'appartement de Mohamed Merah.

11h04 : les secours ont pour l'instant un comportement très calme selon Patrick Tejero, notre journaliste qui est posté à 50 mètres de l'immeuble.

11h : les membres du RAID avancent toujours très prudemment dans l'appartement de Mohamed Merah. On ne sait toujours pas si le suspect est mort ou en vie.

Les hommes du RAID.

10h52 : Julien Dumond confirme que l'intervention du RAID est en cours. Les hommes de l'unité d'élite avancent prudemment, pièce par pièce.

10h49 : selon Le Figaro, l'assaut a été lancé par les hommes du RAID (source policière).

10h40 : le quotidien espagnol ABC dévoile que Mohamed Merah était fiché en Espagne après avoir assisté à des journées islamiques.

10h33 : trois brancards ont été ramenés, vides, vers les camions de pompiers.

10h32 : "Pas de mouvements décelables depuis les détonations", selon Patrick Tejero.

10h30 : trois détonations ont été entendues en direct sur l'antenne de RTL alors que Patrick Tejero faisait un point sur la situation. Il pourrait s'agir de grenades assourdissantes.

10h29 : tout semble prêt pour un assaut selon Patrick Tejero, présent à proximité de l'immeuble. Claude Guéant et les différents responsables discutent dans la caserne Pérignon, située non loin du lieu du siège.

10h15 : Claude Guéant va prendre la parole d'ici quelques minutes.

10h : des hommes du RAID ont été déposés dans un appartement voisin, d'autres se sont équipés de boucliers selon Patrick Tejero, l'un des journalistes de notre station. Cela fait maintenant 31 heures que le siège du domicile de Mohamed Merah a commencé.

9h47 : selon Lepoint.fr, Mohamed Merah prévoyait d'assassiner le chef de la BAC de Toulouse et un fonctionnaire de la DCRIde confession musulmane.

9h45 : des véhicules de pompiers et des ambulances se sont positionnés près de l'immeuble. Un camion du GIPN est arrivé aussi sur place. L'assaut semble se préparer mais pour l'instant il n'y a aucune confirmation officielle.

9h28 : Claude Guéant, le procureur de Paris en charge de l'enquête judiciaire et les directeurs de la police discutent en ce moment de la suite à donner à l'opération. Tenter de reprendre le dialogue rompu depuis mercredi 23h ou passer dans un processus d'assaut ? "L'assaut n'est pas l'hypothèse privilégiée parce que Mohamed Merah est considéré toujours comme vivant, potentiellement très dangereux et très armé. Il est toujours évidemment question de l'intercepter vivant", explique Julien Dumond.

9h12 : Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, arrive à proximité de l'immeuble où est retranché depuis 30 heures Mohamed Mérah. "Il n'y a rien de nouveau", a indiqué son entourage.

9h08 : Patrick Tejero ajoute que "la priorité des priorités, c'est qu'il ne faut pas que la police française soit à l'origine de son décès. Les enquêteurs nous l'ont répété Mohamed Merah n'a pas le profil d'un kamikaze. Mais après 30 heures de siège, l'épuisement physique et psychologique élimine toutes les certitudes."

9h05 : "Il est hors de question de donner l'assaut s'il n'y a pas de certitudes sur l'état de santé de Mohamed Merad. Les policiers ne savent pas s'il dispose d'explosifs mais vu son arsenal c'est vraisemblable", note Patrick Tejero.

8h48 : Patrick Tejero confirme de source officielle les deux coups de feu tirés par Mohamed Merah dans la nuit. S'est-il suicidé ? "En général une balle suffit mais il utilise des pistolets automatiques, deux balles ont pu partir en pressant une seule fois la détente", détaille notre journaliste.

8h42 : Claude Guéant va tenir dans quelques minutes une réunion d'urgence pour décider de la suite des opérations.

8h40 : l'objectif numéro un, c'est toujours de le capturer vivant. "Mohamed Merah, s'il est toujours en vie, possède dans son appartement un arsenal. Il est vraisemblablement puissamment armé même si la fatigue doit se faire sentir. Un assaut serait périlleux pour les fonctionnaires du RAID et pour la vie de Mohamed Merah. Les autorités ont décidé de se donner tous les moyens et de pousser jusqu'au bout la guerre d'usure pour le capturer vivant", explique Julien Dumond.

8h35 : Julien Dumond fait le point sur l'antenne de RTL : "Les sources nous disaient hier que Mohamed Merah n'a pas du tout le profil d'un martyr. Il est plutôt dans une logique jusqu'au-boutiste, il veut mourir les armes à la main. Sur place, les policiers du RAID continuent de travailler comme s'il était vivant."

8h26 : Fadela Amara, l'ancienne secrétaire d'Etat chargée de la politique de la ville et ancienne présidente de "Ni putes, ni soumises", était l'invitée d'Yves Calvi ce matin. "Dans les quartiers, les mères ne sont souvent pas informées", a-t-elle dit.

L'interview de Fadela Amara par Yves Calvi :


8h25 : selon les informations de nos journalistes Patrick Isson et Patrick Tejero, Mohamed Merah a tiré deux fois cette nuit, deux coups très rapprochés. Les policiers ne pensent pas qu'il se soit suicidé à ce moment-là. La question de la survie du suspect se pose encore plus ce matin.

8h08 : Julien Dumond explique que "le RAID possède des caméras thermiques mais la physionomie des lieux est assez compliquée. Il est difficile pour eux d'avoir une certitude absolue."

8h05 : dans le journal de 8 heures, notre journaliste Julien Dumond, citant des sources policières, affirmait qu'il n'y a plus de contact avec Mohamed Merah depuis mercredi soir 23h. "S'il est encore en vie, il est cloîtré dans son petit appartement au rez-de-chaussée surélevé. La situation est ici complètement figée", ajoute notre reporter.

L'interview de Claude Guéant par Jean-Michel Aphatie :


7h58 : "On a entendu à un moment deux coups de feu mais on ne sait pas à quoi ça correspond. Toutes les hypothèses sont ouvertes", a réagi le ministre sur RTL.

7h55 : Claude Guéant, au micro de Jean-Michel Apathie en direct de Toulouse, juge "étrange" qu'il n'y ait eu aucun mouvement dans l'appartement.

7h54 : "La DCRI suit beaucoup de personnes qui sont engagées dans le radicalisme islamiste. Ceci dit exprimer des idées, manifester des opinions salafistes, ne suffit pas à déférer à la justice."

7h53 : "Le RAID a rarement entraîné, lors de ses opérations, mort d'homme."

7h52 : "Toutes les hypothèses sont envisageables bien sûr mais nous avons une priorité c'est qu'il puisse se rendre. Nous espérons qu'il est encore vivant", ajoute le ministre sur notre antenne.

7h51 : "Le tueur présumé de Toulouse est dans une logique de rupture. Il veut mourir les armes à la main", dit Claude Guéant au micro de Jean-Michel Apathie.

7h47 : le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, est l'invité de Jean-Michel Apathie en direct de Toulouse dans quelques minutes.

Mohamed Merah est poussé à bout par les forces de l'ordre depuis mercredi 23h30 à coups de grenades assourdissantes.

7h30 : Patrick Tejero, un de nos journalistes à Toulouse, précise qu'il y a eu au moins 15 détonations depuis le début de la nuit.

7h17 : selon Julien Dumond, des grenades assourdissantes sont lancées toutes les heures pour l'harceler. Notre journaliste sur place précise que Mohamed Merah est dans une logique jusqu'au-boutiste.

7h05 : les trois fortes explosions de mercredi soir ont fait voler en éclats les fenêtres de l'appartement de Mohamed Merah. Le froid (environ 5 degrés) est rentré dans son logement toute la nuit. L'eau, le gaz et l’électricité sont coupés.

7h01 : pour ceux qui viendraient de nous rejoindre, une nouvelle équipe du RAID est arrivée en renfort cette nuit.

6:30 : une nouvelle détonation a retenti, annonce notre correspondant Patrick Tejero.

5h53 : la négociation entre les policiers du Raid et Mohamed Merah - bientôt 27 heures - est désormais l'une des plus longues menées par cette unité d'élite de la police après celle de la maternelle de Neuilly (46 heures).

5h47 : une 11ème détonation a été entendue six minutes plus tôtpar le correspondant de RTL sur place

5h34 : en direct sur RTL, Patrick Isson fait état d'une nouvelle détonation, assez puissante.

5h17 : encore une détonation entendue, selon le reporter d'i-Télé.

5h : rien ne s'est produit depuis les deux dernières détonations de 4h30.

4h34 : le correspondant de RTL à Toulouse annonce que deux nouvelles détonations sont intervenues à 4h30 et confirme que le dialogue avec Mohamed Merah est rompu depuis plusieurs heures.

4h11 : à nouveau, le calme est revenu autour de l'immeuble où est retranché Mohamed Merah.

4h : l'envoyée spéciale de RTL à Toulouse fait état de 8 détonations au total depuis 23h30 mercredi. Mohamed Merah est désormais retranché depuis 25 heures.

3h43 : BFMTV annonce deux nouvelles détonations entendues vers 3h15.

3h30 : le calme semble à nouveau revenu autour de la rue du Sergent Vigné, dans l'est de Toulouse.



3h08 : i-Télé annonce à son tour que les négociations sont rompues entre Mohamed Merah et et les équipes du RAID.

3h02 : selon l'envoyée spéciale de RTL sur place, de nouvelles détonations ont été entendues vers 2h40, vraisemblablement un échange de tirs suivi d'une grenade intimidante.

3h : cela fait désormais 24 heures que Mohamed Merah est retranché au premier étage d'un petit immeuble de la rue du Sergent Vigné, dans l'est de Toulouse. L'assaut n'a semble-t-il toujours pas été donné.

2h50 : selon BFMTV, les négociations seraient "rompues" entre le forcené et les équipes du RAID

2h31 : une nouvelle détonation entendue par l'envoyé spécial de i-Télé. Juste avant, plusieurs mouvements de voitures avec des hommes du RAID cagoulés à l'intérieur ont été observés.

2h27 : pas de nouvelle information depuis les détonations entendues avant 2h. Cela fait bientôt 24 heures que l'auteur présumé de trois meurtres de militaires à Toulouse et Montauban et de la tuerie dans une école juive de Toulouse est retranché.

2h08 : les policiers tenteraient d'éprouver la résistance de Mohamed Merah, cerné dans le logement dont les policiers ont fait couper l'eau, le gaz et l'électricité.

2h : la nouvelle série de détonations est confirmée par le correspondant de RTL à Toulouse. Il y a eu d'abord une détonation puis un coup de feu, suivis d'un échange de tirs et une nouvelle détonation plus importante.

1h44 : selon plusieurs sources, des nouvelles détonations auraient été entendues, trois plus légères que les premières et une similaire.

1h34 : cela maintenant plus de 22 heures que Mohamed Merah, un Toulousain de 24 ans, qui revendique son appartenance à Al-Qaïda, s'est retranché au premier étage d'un petit immeuble de la rue du Sergent Vigné, dans l'est de Toulouse.

Carte de localisation du quartier de la Côte Pavée et des deux lieux de meurtres à Toulouse.

1h : Camille Crosnier, envoyée spéciale pour RTL à Toulouse, évoque le départ d'une voiture de police avec des forces de l'ordre encadrant à l'arrière une personne recouverte par une couverture de survie. Une information à prendre avec beaucoup de précautions.

0h50 : selon la chaîne d'information en continu i-Télé, les négociations auraient repris entre le forcené et des membres du RAID

0h29 : Selon le ministère de l'Intérieur, l'assaut n'a pas commencé ; les détonations seraient des "manœuvres d'intimidation pour mettre la pression sur le forcené".

0h15 : C'est de nouveau le calme qui règne rue Sergent Vigné à Toulouse, là où est retranché depuis désormais plus de 21 heures le "tueur au scooter" présumé.

0h10 : Selon les dernières informations, les volets ainsi qu'une porte auraient été détruites.

0h05 : Georges Brenier, spécialiste Police/Justice pour RTL, parlait de possibles explosions incapacitantes pour gêner au maximum Mohamed Merah.

Minuit : Camille Crosnier pour RTL parle de trois détonations qui ont surpris tout le monde. Mais impossible de savoir exactement ce qu'elles visaient.

Mohamed Merah, dans une vidéo datant de 2010 (capture d'écran)
Mohamed Merah selon France 2

Voir le déroulé de la journée de mercredi

Lire la suite
Faits divers Violence Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants