1 min de lecture Accident

Deux enfants meurent brûlés dans un accident de voiture sur l'A4 en Seine-et-Marne

Dramatique accident sur l'A4 dimanche matin au sud de Meaux, en Seine-et-Marne. Deux enfants ont été tués dans l'incendie de leur voiture. La conductrice responsable de l'accident, 19 ans, a été placée en garde à vue.

La voiture percutée par l'arrière
Deux enfants de 11 et 12 ans sont morts brûlés dimanche dans leur voiture qui s'est embrasée après avoir été percutée par un autre véhicule sur l'A4 dans le sens Metz-Paris, en Seine-et-Marne, a-t-on appris de sources concordantes.

Leurs parents ont été blessés, dont l'un grièvement.

L'accident s'est produit à hauteur de Coutevroult (Seine-et-Marne), lorsque qu'une voiture, conduite par une jeune femme de 19 ans, qui se serait endormie au volant, a percuté par l'arrière la voiture de la famille, a indiqué la gendarmerie.

Morts brûlés

Cette voiture, une Peugeot 203 des années 50, "est partie en tête-à-queue, avant de s'immobiliser plusieurs centaines de mètres plus loin, à contresens sur la bande d'arrêt d'urgence", a précisé la gendarmerie.

"On ne sait pas quand, mais le véhicule a pris feu", ont ajouté les gendarmes. Les deux parents sont parvenus à s'extraire de la voiture, mais les deux jeunes garçons, assis à l'arrière, ont péri brûlés.

"Le père -âgé de 54 ans- aurait tenté de sauver les deux enfants, mais il n'y serait pas arrivé", a expliqué la préfecture de Seine-et-Marne, qui précise que "gravement brûlé", il a été transporté en hélicoptère à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre.

La mère, âgé de 48 ans, a été transportée à l'hôpital de Meaux, dans un état moins grave.

Alcoolémie négative pour la conductrice placée en garde à vue

La conductrice de l'autre véhicule, une Opel Corsa, a été placée en garde à vue.

"Elle est en état de choc, mais elle n'a pas été blessée", a précisé la préfecture.

Son alcoolémie s'est révélée négative, ainsi que celle du conducteur de l'autre voiture, ont précisé les gendarmes. Le véhicule de la famille n'est "pas entièrement calciné", selon la préfecture. Son ancienneté "peut être un facteur parmi d'autre qui explique l'embrasement. Mais même des véhicules plus récents peuvent prendre feu rapidement", a-t-elle précisé.

(Avec AFP)

Lire la suite
Accident Décès Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants