1 min de lecture Accident

Des "défauts constatés" sur l'A310 de la Yemenia Airways, selon Bussereau

L'Airbus A310-300 de la Yemenia Airways qui s'est abîmé en mer dans la nuit de lundi à mardi près des Comores avait fait en 2007 l'objet d'un contrôle en France ayant révélé des défauts, a confirmé mardi sur RTL le secrétaire d'Etat aux Transports. Dominique Bussereau a ajouté que la compagnie aérienne yéménite était sous contrôle renforcé en France. Des propos nuancés par le ministre yéménite des Transports, selon qui l'avion incriminé avait été totalement inspecté en mai sous la supervision de spécialistes d'Airbus.

Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

"L'Airbus A310 en cause avait été contrôlé en 2007 par la DGAC (Direction générale de l'aviation civile, Ndlr) en France, et elle avait constaté un certain nombre de défauts. L'appareil, depuis, n'était pas réapparu dans notre pays", avait déclaré dans la matinée Dominique Bussereau sur i>Télé. "La compagnie n'était pas sur liste noire mais faisait l'objet de notre part d'un contrôle renforcé et devait être auditionnée prochainement par le comité de sécurité de l'Union européenne", avait-il ajouté.

Conformément à la convention de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), "Airbus fournira une assistance technique complète au Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (organisme public français chargé des enquêtes techniques des accidents d'avions, Nldr) et aux autorités responsables de l'enquête sur l'accident", avait affirmé le secrétaire d'Etat. Le BEA devrait intervenir dans cette enquête, même si l'accident s'est passé à l'étranger, car le constructeur de l'avion, Airbus, est partiellement français.

"L'avion était attendu à 22h30 GMT (01h30 mardi heure comorienne). Avant son atterrissage, la tour de contrôle a perdu communication avec l'équipage. Les conditions météorologiques étaient défavorables avec de fortes rafales de vent", a déclaré le directeur de l'aéroport international de Moroni, Hadji Mmadi Ali.

L'A310 était exploité par la compagnie aérienne Yemenia depuis octobre 1999. L'appareil datait de 1990 et avait 51.900 heures de vol.

Ecouter aussi :

- Un Airbus A310 s'abîme en mer aux Comores, 66 Français à bord
- Gérard Feldzer : "Aucun parallèle avec le désastre du vol Air France 447 Rio-Paris"

Lire la suite
Accident Aéronautique Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
5478367
Des "défauts constatés" sur l'A310 de la Yemenia Airways, selon Bussereau
Des "défauts constatés" sur l'A310 de la Yemenia Airways, selon Bussereau
L'Airbus A310-300 de la Yemenia Airways qui s'est abîmé en mer dans la nuit de lundi à mardi près des Comores avait fait en 2007 l'objet d'un contrôle en France ayant révélé des défauts, a confirmé mardi sur RTL le secrétaire d'Etat aux Transports. Dominique Bussereau a ajouté que la compagnie aérienne yéménite était sous contrôle renforcé en France. Des propos nuancés par le ministre yéménite des Transports, selon qui l'avion incriminé avait été totalement inspecté en mai sous la supervision de spécialistes d'Airbus.
https://www.rtl.fr/actu/des-defauts-constates-sur-l-a310-de-la-yemenia-airways-selon-bussereau-5478367
2009-06-30 18:18:00