1 min de lecture Déraillement du train Paris-Limoges

Déraillement d'un train à Brétigny-sur-Orge : les images de l'accident

EN IMAGES - Au moins six personnes sont mortes dans le déraillement d'un train Paris-Limoges dans la gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne), la catastrophe ferroviaire la plus grave depuis celle de la gare de Lyon qui avait 56 morts en 1988 à Paris.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Un train Intercités reliant Paris à Limoges a déraillé, vendredi en fin d'après-midi, dans la gare de Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a fait état d'un premier bilan de 6 victimes, 12 blessés graves et 160 blessés légers. C'est, évidemment, un bilan en "constante évolution", selon ses propres mots. 

La rédaction vous recommande

Des trains déchiquetés

"Il y a deux voitures, les voitures 3 et 4 du train (...) qui ont déraillé. Le train ensuite a connu, pour ce qui concerne les quatre autres voitures, un déraillement également", a expliqué le président de la SNCF Guillaume Pepy, présent sur place. 

"Le toit des quais a été arraché, les quatre wagons sont totalement déchiquetés. C'est une vision assez apocalyptique", déplore le député PS de l'Essonne Michel Pouzol sur RTL, arrivé sur les lieux après un coup de fil de son fils présent sur les quais.

Les secours sur place

Michelle, une jeune femme qui est arrivée à la gare après l'accident, raconte sur RTL avoir vu "la police qui se précipitait, plein de pompiers, d'ambulances. Les policiers ne nous donnent pas beaucoup de renseignements. De l'autre côté, des gens de la SNCF s'agitent. Maintenant tout est calme, les gens attendent. Mais tout est bouclé."

Ce que l'on sait sur l'accident ferroviaire à Bretigny-sur-Orge
Ce que l'on sait sur l'accident ferroviaire à Bretigny-sur-Orge Crédit : IDE
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Déraillement du train Paris-Limoges Accident Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants