2 min de lecture Al-Qaïda

Déclaration de guerre d'Aqmi à la France

Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) appelle à attaquer les intérêts français dans le monde.

Des membres d'Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique)
Des membres d'Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Dans une vidéo mise en ligne mardi, un chef d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) a appelé à attaquer les intérêts français "partout dans le monde".

Dénonçant "la croisade menée par la France contre les musulmans" au Mali, Abou Obeida Youssef Al-Annabi exhorte "les musulmans dans le monde entier" à s'en prendre aux intérêts français quel que soit l'endroit où ils se trouvent. "Depuis le premier jour de l'agression, ils sont devenus des cibles légitimes", a dit le responsable d'Aqmi.

Menaces prises "au sérieux"

La France "prend au sérieux" les menaces d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, a réagi mardi François Hollande. Le président a souligné que malgré les pertes "considérables" infligées à cette organisation au Mali, "la menace terroriste n'a pas disparu".

À lire aussi
Un homme avec une pancarte "Je suis juif" lors d'une manifestation après les attaques de "Charlie Hebdo", le 10 janvier 2015 procès
Attentats de janvier 2015 : l'enquête des juges d'instruction est terminée

"Nous avons infligé des pertes considérables à Aqmi par l'intervention au Mali, mais les réseaux d'Aqmi existent en dehors du Mali", a-t-il ajouté. "Nous considérons donc qu'il nous faut poursuivre, et l'intervention au Mali pendant le temps nécessaire, même s'il y a une réduction de notre présence, et maintenir une vigilance autour du Mali pour continuer à lutter contre le terrorisme".

"Mais nous avons aussi à protéger nos installations", a enchaîné le chef de l'Etat, "et c'est ce que j'ai donné comme instruction pour que nous ne puissions pas être victimes de je ne sais quelle opération d'Aqmi".

"La menace terroriste n'a pas disparu"


"Je rappelle, sans avoir d'ailleurs de lien à établir, qu'il y a eu un attentat contre nos intérêts à Tripoli donc la menace terroriste n'a pas disparu", a-t-il encore affirmé. "Et c'est pourquoi nous voulons qu'elle puisse être conjurée par l'ensemble des Européens". Le 23 avril, l'ambassade de France en Libye avait été visée par un attentat dans lequel deux gendarmes français avaient été blessés. La France n'a reçu à ce jour aucune revendication.

François Hollande a aussi rappelé que se tiendra le 15 mai à Bruxelles une réunion "très importante" sur le Mali (une conférence des donateurs, NDLR) et que d'autre part, un conseil européen sera dédié aux questions de défense à la fin de l'année. 

La France est intervenue en janvier contre les islamistes qui progressaient rapidement à partir du nord du Mali. L'opération a permis la reprise des principales villes du nord du Mali, occupées depuis l'an dernier par des groupes islamistes liés à Al-Qaïda.

Elle a commencé le retrait de ses quelque 4.500 soldats engagés sur place. Elle est en train de passer relais aux contingents de la Misma (Mission internationale de soutien au Mali), composée de 6.300 hommes. Paris a toutefois annoncé qu'un millier de soldats français resteront au Mali au-delà de 2013, pour soutenir en cas de besoin les forces de l'ONU qui sont appelées à remplacer la Misma.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Al-Qaïda François Hollande Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761166413
Déclaration de guerre d'Aqmi à la France
Déclaration de guerre d'Aqmi à la France
Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) appelle à attaquer les intérêts français dans le monde.
https://www.rtl.fr/actu/declaration-de-guerre-d-aqmi-a-la-france-7761166413
2013-05-07 12:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bRCbISwji-sqAy4VQgZn9Q/330v220-2/online/image/2010/0917/5951417424_des-membres-de-l-aqmi-al-qaeda-au-maghreb-islamique.jpg