4 min de lecture Divertissement

Tri, compost et trésors de nos bacs : émission du 15 septembre

"Nous Voilà Bien !" permet de faire le point et informe sur tous les moyens novateurs à disposition pour faciliter la vie et la rendre plus douce. RV le samedi à 9h15 sur RTL !

Flavie Flament Nous Voilà Bien ! Flavie Flament
>
Nous Voilà Bien ! du 15/09/2018 "Le tri des déchets" Crédit Média : Flavie Flament | Durée : | Date : La page de l'émission
Lyana Alameddine

*Êtes-vous certain de faire le bon tri en mettant votre bouteille de lait dans le bac papier ? 
Invitées Séverine Lebre Badré, Directrice de la communication de CITEO et Laura Chatel (au téléphone), chargée de Campagnes à Zéro Waste France


*Saviez-vous que le lombric peut devenir votre meilleur ami ?
Invité : Xavier Matthias, maraîcher bio et auteur de « Faire progresser son jardin en permaculture » (Collection « Je passe à l’acte »- Editions Acte Sud)

*Saviez-vous qu’il y a des trésors dans nos poubelles ?

Invités : Hubert Motte, fondateur de La Vie est Belt et Sabine Arrondelle (au téléphone), fondatrice et coordinatrice de la Ressourcerie Créative 

À lire aussi
NVB 5 - Emission du 22 septembre divertissement
Acheter en vrac, cuisiner ses épluchures, bain de forêt : émission du 22 septembre


Sans compter les dernières applis qui vous changent la vie, les initiatives locales vers lesquelles vous tourner, les bons plans, les astuces… 

Faire progresser son jardin en permaculture
Faire progresser son jardin en permaculture

Compost - La solution "Lasagnes" expliquée par Xavier Mathias

La solution « Lasagnes »
Dans quelle catégorie d’une encyclopédie jardin  ranger cette étrange expression : couche en lasagnes, plus souvent abrégée en Lasagnes ? Doit-on la mettre avec le compost, les amendements, les techniques de travail du sol, la permaculture, le jardin urbain ou rural... ? La réponse est simple tant cette méthode est efficace et facile à mettre en œuvre : partout à la fois !

Le principe

C’est à une américaine, Patricia Lanza, que nous devons l’invention de cette méthode qui revient finalement à cultiver un compost un peu amélioré. Le principe repose sur une division des déchets en 2 catégories : les verts, riches en azote, et les bruns, riches en carbone. L’idée géniale de Patricia Lanza fut de réaliser qu’en empilant successivement des couches des uns puis des autres et en terminant par un lit de terreau, on obtient un substrat immédiatement cultivable.
- Les matériaux bruns : riches en carbone, un des éléments de base du vivant, ils offrent gite et couvert aux organismes décomposeurs de la matière et aèrent le substrat.
- Les matériaux verts : riches en eau et en azote, élément principal de la nutrition végétale : déchets de cuisines  (épluchures, fruits et légumes abîmés,  coquilles d’œufs, sachets de thé, marc de café,  toutes les autres matières biodégradables à décomposition rapide. Attention aux os et déchets de viandes ou poissons, compostables mais attractifs pour les chats ou les chiens) 

La mise en œuvre

? Où vous voulez, même sur du bitume, une terrasse, une cour d’école et bien sûr un jardin.
Quand ? Quand vous voulez à partir du moment où vous aurez assez de matière. On peut les monter en une fois et les mettre en culture immédiatement, ou les faire progressivement, au fur et à mesure de la collecte des déchets.
Pourquoi ? Pour toutes les bonnes raisons qui vous semblent : créer du sol là où il n’y en a pas, améliorer une zone abîmée par des travaux de terrassement par exemple, valoriser ses déchets le mieux possible, jardiner différemment, avoir le plaisir d’observer des rebuts se transformer en sol fertile etc.

Comment

comment 1
comment 1

1. Commencez par déterminer votre emplacement. Nivelez ou tondez si nécessaire, il n’est par contre pas indispensable de désherber avant de la monter.
2. Pour une mise en culture immédiate, réunissez tous les matériaux verts et bruns dont vous aurez besoin et quelques cartons ni teintés ni vernis pour faire la première couche destinée à freiner l’herbe.
3. N’hésitez pas à vous montrer généreux quand vous les mettez en place. Ils doivent bien se recouvrir. Essentiellement composés de cellulose, ils attireront rapidement les lombrics qui en raffolent.
4. Après les avoir bien détrempés, étalez une première couche de matériaux bruns. Là encore, arrosez bien avant de passer à la couche suivante, composée de déchets verts cette fois. 
5. Il suffit ensuite de continuer à monter ces couches successives d’une petite dizaine de centimètres de hauteur, sans oublier de bien arroser chacune. 
6. Terminez ensuite par une couche de terreau ou de compost bien décomposé et tamisé de façon à pouvoir planter.


Quelles cultures ?


Relativement instable, votre lasagne va rapidement se tasser et perdre au moins une bonne moitié de sa hauteur en quelques mois. C’est la raison pour laquelle on préfère souvent la plantation au semis. Si ce dernier reste possible, choisissez parmi les espèces à cycle rapide : radis de tous les mois, navets primeurs, roquette etc. Riches, chauffantes, elles sont parfaitement adaptées à la plantation de primeurs au printemps, des laitues par exemple. Plus tard, elles sont parfaites pour les légumes fruits gourmands : tomates, aubergines, poivrons etc. raffolent de ce milieu à la fois riche et meuble. Enfin, ces lasagnes sont aussi bien pratiques pour cultiver les espèces compliquées à récolter dans des terres lourdes, crosnes ou souchets comestibles par exemple.

Dans la durée

Après une année en place, vous avez 3 possibilités :
- Ne rien faire, et continuer de cultiver sur cet emplacement dorénavant bien amélioré par la lasagne.
- Collecter le substrat obtenu et avoir ainsi un magnifique compost pour amender votre jardin ou même remplir vos pots ou jardinières.
- Recommencer : tamisez votre ancienne lasagne et mettez de côté le terreau. Cartons, succession de déchets et verts et bruns, vous connaissez maintenant le principe mais avez créé le substrat nécessaire à la dernière strate.

D’autres pistes 

On peut pour des raisons esthétiques ou pratiques –animaux errants en ville par exemple-monter ces lasagnes dans différents types de contenants. Cette méthode est très pratique en milieu urbain, permettant à condition de prévoir un petit stock de matériaux bruns de pouvoir cultiver son compost au fur et à mesure que les déchets arrivent, sans aucune nuisance, particulièrement olfactive.

2 exemples : le premier ne prend en compte que l’aspect pratique, le second a une dimension nettement plus esthétique.

Exemple 1
Exemple 1
Exemple2
Exemple2
L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Divertissement Émission Nouveauté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794769226
Tri, compost et trésors de nos bacs : émission du 15 septembre
Tri, compost et trésors de nos bacs : émission du 15 septembre
"Nous Voilà Bien !" permet de faire le point et informe sur tous les moyens novateurs à disposition pour faciliter la vie et la rendre plus douce. RV le samedi à 9h15 sur RTL !
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/tri-compost-et-tresors-de-nos-bacs-emission-du-15-septembre-7794769226
2018-09-15 07:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-bejsf01YI_OmQTnQjN5sA/330v220-2/online/image/2018/0913/7794777006_nous-voila-bien-15-septembre.jpg