1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Toulouse : le magasin Monoprix interdisait aux sans-abri d'entrer
2 min de lecture

Toulouse : le magasin Monoprix interdisait aux sans-abri d'entrer

L'association Droit au logement Toulouse a révélé dimanche 4 février une note interne du directeur du Monoprix de Toulouse, dans laquelle il demande à ses agents de sécurité de ne plus laisser entrer les sans-abri dans le magasin.

Un supermarché Monoprix (illustration)
Un supermarché Monoprix (illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Thibaut Deleaz

"La problématique SDF." C'est l'objet d'un courrier interne du directeur du Monoprix de Toulouse (Haute-Garonne), qui a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Dans cette lettre, révélée par l'association Droit au logement Toulouse sur Facebook dimanche 4 février, le directeur du magasin demande à ses agents de sécurité "de ne pas accepter l'entrée du magasin aux SDF qui stationnent dans la rue".

Dans ce courrier daté du 18 novembre 2017, le directeur du Monoprix met en avant les troubles à l'ordre public que poseraient ces sans-abri pour justifier sa décision de leur interdire l'accès au magasin.

Il affirme avoir pris cette décision "en accord avec le maire adjoint chargé de la sécurité pour la ville de Toulouse et le chargé de mission sécurité au cabinet du maire" Jean-Luc Moudenc, sur la base de "nombreuses plaintes de riverains".

La mairie de Toulouse n'était pas au courant

Olivier Arsac, l'adjoint au maire de Toulouse en charge de la sécurité, "a découvert que la mairie avait été citée dans ce mot lorsqu'il a été révélé sur Facebook". Joint par RTL.fr, il conteste avoir demandé une telle mesure.

À lire aussi

Il évoque simplement une réunion avec Monoprix à l'automne, où il a "informé le magasin d'un renforcement des patrouilles de police" dans la rue où se trouve le supermarché suite à la "recrudescence de plaintes" de riverains. Olivier Arsac explique avoir "mis le magasin face à ses obligations sur la vente d'alcool", mais se dit "surpris de constater que le directeur du Monoprix fait du zèle et cite la mairie dans ce courrier interne".

Monoprix condamne une "initiative isolée"

Du côté de la direction nationale de Monoprix, on condamne fermement "l'initiative isolée" du directeur : "cette note n'aurait jamais dû exister", confirme une porte-parole de l'entreprise, jointe par RTL.fr. Le siège de la chaîne de supermarchés affirme ne pas avoir eu connaissance de cette note avant sa publication sur les réseaux sociaux, et avoir demandé son retrait immédiat.

Monoprix concède qu'il y a bien un problème avec certains "sans-abri qui stationnent devant la porte du magasin et leurs chiens qui font peur à certains clients", mais souligne qu'il y a "plein d'autres façons de gérer le problème" que celle retenue par le directeur du magasin. "On a aussi des sans-abri qui viennent dans le magasin acheter à manger, et c'est la moindre des choses de les laisser entrer."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/