2 min de lecture Grève SNCF

SNCF : les syndicats pourraient prolonger la grève jusqu'en août

Alors que la grève reprend ce dimanche soir à la SNCF, les syndicats envisagent de prolonger la mobilisation durant les vacances d'été, selon "Le Parisien".

La gare SNCF de Marseille Saint-Charles (illustration)
La gare SNCF de Marseille Saint-Charles (illustration) Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

La grève perlée inédite à la SNCF pourrait se prolonger pendant les vacances d'été. La possibilité de faire perdurer le mouvement durant les mois de juillet et d'août sera débattue au cours des discussions de l'intersyndicale CGT, Unsa, Sud Rail et CFDT qui auront lieu en milieu de la semaine prochaine.

L'information, qui est révélée par Le Parisienfait suite au refus du Premier ministre Édouard Philippe de rencontrer les syndicats. Dans un courrier envoyé à Matignon et consulté par Le Parisien, les partenaires sociaux lui tiennent rigueur de ses récentes déclarations.

"Les annonces que vous avez formulées relatives à la filialisation du Fret, à la date de fin du statut, au changement de statut de l’entreprise contreviennent à la méthode que vous avez affichée. Celles-ci constituent une véritable provocation dans le processus de négociation qu’il nous semble indispensable d’engager".

Le gouvernement "nous pousse à prolonger en juillet et août"

Les quatre organisations syndicales souhaitaient donc rencontrer le Premier ministre mais aussi l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP), le patronat du rail, lors d’une réunion tripartite. Une rencontre "afin de mener une négociation utile et profitable au système ferroviaire, aux citoyens et aux cheminots", écrivent la CGT, l’Unsa, Sud Rail et la CFDT.

À lire aussi
La stratégie de la CFDT pour la grève du 5 décembre SNCF
Les infos de 22h - Grève du 5 décembre : la stratégie de la CFDT dévoilée

La proposition a été refusée dès ce vendredi 20 avril par le Premier ministre, par la voix du porte-parole du gouvernement. "On ne choisit pas son interlocuteur", a assuré Benjamin Griveaux. 
"Ce gouvernement ne veut rien négocier, c’est lui qui nous pousse à prolonger en juillet et août, insiste un responsable syndical. On s’attendait à un mouvement marathon, c’est pour cela que nous avions présenté un calendrier de grève jusqu’en juin. Puisque le gouvernement n’entend toujours rien, on prépare celui de juillet et août."
Invité du Grand Jury ce dimanche 22 avril, le PDG de la SNCF a pour sa part assuré qu'il n'y aurait pas de grèves cet été car "les cheminots sont des gens responsables".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève SNCF SNCF Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants