2 min de lecture Transports

SNCF : en quoi consiste le statut de cheminot ?

ÉCLAIRAGE - Le rapport Spinetta, remis le 15 février au Premier ministre, préconise la suppression du statut de cheminot dans les nouvelles embauches à la SNCF.

Une ancienne employée du Comité d'établissement des cheminots a cumulé 184 CDD.
Une ancienne employée du Comité d'établissement des cheminots a cumulé 184 CDD.
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Acquis social historique ou privilège à revoir, le statut des cheminots, très protecteur, est défendu bec et ongles par les syndicats, la CGT en tête. Sa remise en cause, avancée par le rapport Spinetta sur le rail, pourrait tourner au casus belli entre le gouvernement et les syndicats.

Jean-Cyril Spinetta, l'ex-patron d'Air France, propose l'arrêt du "recrutement au statut" pour les nouveaux embauchés, en préservant les droits des personnels qui en bénéficient déjà. Issu d'un décret de 1950, le statut définit le contrat de travail des cheminots. Il concerne actuellement un peu plus de 90% des effectifs du groupe public ferroviaire, soit environ 140.000 personnes, selon des chiffres communiqués par la SNCF. 

Un emploi garanti à vie

Parmi les nouveaux recrutés récemment, 75% le sont sous statut et 25% en CDI. Un véritable Graal pour les employés de moins de 30 ans, âge limite fixé pour prétendre à ce statut. Une fois obtenu, après une période d'essai plus longue que les autres, c'est un emploi garanti à vie qui s'offre à l'employé.

Seulement trois cas de départ sont ainsi prévus : la démission, la retraite ou la radiation. Les licenciements économiques sont impossibles. 

À lire aussi
Gare Montparnasse (illustration) transports
Paris : le trafic a repris gare Montparnasse après un court circuit

De plus, ce statut s'accompagne d'une grille à part (avec des qualifications, des niveaux, des positions de rémunération) dans laquelle les évolutions sont rapidement possibles. Une donnée importante qui contrebalance cependant avec des salaires généralement inférieurs à ceux affichés dans une entreprise privée.

Une organisation du temps de travail

Il y a aussi des règles sur le temps de travail, avec 22 dimanches chômés garantis, par exemple, ou encore la promesse de ne pas passer plus d'une nuit à l'extérieur. Un document de cinquante pages est exclusivement consacré à l'organisation du temps de travail.

Les salariés de la SNCF bénéficient aussi d'un jour de congés payés annuel supplémentaire à ce que prévoit le code du travail, soit 28 jours par an. Des congés auxquels il faut également ajouter des RTT, qui varient selon l'activité et la durée journalière de travail.  Ainsi, les personnels administratifs obtiennent une dizaine de RTT, contre plus du double pour les conducteurs et contrôleurs.

Des avantages en nature

Tous les agents, au statut mais aussi contractuels, ainsi que les retraités, ont droit à des avantages en nature. Des billets de train gratuits, ou à prix très réduits, sont en effet disponibles pour les cheminots mais aussi pour leurs proches. Des avantages que le rapport Spinetta ne semble pas remettre en cause alors que la Cour des comptes estime le coût de ces billets à environ 100 millions d'euros par an.

Un régime de retraite particulier

Le régime de retraite n'est pas épargné par la jalousie de certains. Récemment modifié, il permet aux cheminots de partir à la retraite à l'âge de 52 ans pour les roulants et 57 ans pour les autres. Le calcul de la pension est également plus favorable : la pension à taux plein est fixée à 75% du salaire des six derniers mois, contre les 25 meilleures années dans le secteur privé. 

Un régime spécial en contrepartie d'un travail jugé pénible : des trains sept jours sur sept, absence de jours fériés, plage horaire très étendue... Malgré tout, Emmanuel Macron souhaite la disparition de ce régime spécial au profit d'un rattachement à un "régime universel".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports SNCF Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants