1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Simone Weber, la diabolique de Nancy
2 min de lecture

Simone Weber, la diabolique de Nancy

REPLAY - En 1991, elle est condamnée pour le meurtre de son ancien amant, Bernard Hettier. Grande gueule, entêtée, mystérieuse, elle a toujours clamé son innocence.

Jacques Pradel et un invité de L'heure du crime. Crédit Elodie Grégoire (2)
Jacques Pradel et un invité de L'heure du crime. Crédit Elodie Grégoire (2)
Simone Weber, la diabolique de Nancy
41:00
Laure Broulard & Jacques Pradel

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

Jacques Pradel
Jacques Pradel
Crédit : Elodie Grégoire

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’heure du crime, l’affaire Simone Weber, que la presse avait surnommé à l’époque, la « Diabolique de Nancy » !C’est certainement une des plus grandes affaires criminelles de la fin du XXème siècle ! L’histoire de cette femme a fait la une de l’actualité entre 1985 et 1991, date de son procès et de sa condamnation à 20 ans de réclusion criminelle pour avoir tué et découpé en morceau, à la meuleuse à béton, son amant mystérieusement disparu à la fin du mois de juin 1985. Elle était aussi soupçonnée d’avoir empoisonné un vieil homme, Marcel Fixard, dont elle était la gouvernante, et qu’elle aurait épousé « à l’insu de son plein gré », en demandant à un figurant de se faire passer pour lui le jour de leur mariage !
Nous allons revoir ensemble avec mes invités les éléments les plus importants de ce dossier et tenter de cerner la personnalité hors norme de cette femme qui a marqué tous ceux qui l’ont approché à l’époque et tous ceux qui l’ont rencontré après sa libération en 1999. Aujourd’hui encore, à 85 ans, vous l’entendrez, elle demande la révision de son procès.

Nos invités

Eric Nicolas, journaliste à l’Est Républicain. Il prépare une série d’articles sur cette affaire que l’on pourra retrouver du 13 au 17 juillet dans l’Est Républicain dans le cadre de ses séries d’été.
Christian Jacques, à l’époque chef enquêteur à la brigade des mœurs et des stupéfiants à la sûreté urbaine de Nancy. Il était en charge de cette affaire.
Alain Behr, avocat au barreau de Nancy. Avocat de Simone Weber. Il fut l’un des trois avocats à plaider lors de son procès en 1991. Il est toujours l’avocat de Simone Weber à l’heure actuelle et en contact avec elle. 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/