2 min de lecture Société

Sécurité routière : comment l'État utilise les recettes des radars ?

Plus de 91% des 1,013 milliard d'euros issus des amendes des radars automatiques en 2017, soit 924,5 millions d'euros, ont notamment financé l'entretien et la modernisation du réseau routier.

Radars à double-sens (illustration)
Radars à double-sens (illustration) Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Martin Planques
Martin Planques et AFP

L'État veut combattre l'idée de radars "pompes à fric". C'est la deuxième année qu'est rendu public un rapport sur l’utilisation des sommes récoltés par les radars, conformément à une décision du Conseil interministériel de sécurité routière.

Plus de 91% des 1,013 milliard d'euros issus des amendes des radars automatiques en 2017, soit 924,5 millions d'euros, ont financé la lutte contre l'insécurité routière, notamment l'entretien et la modernisation du réseau routier, a affirmé mardi 23 octobre le ministère de l'Intérieur. Les 8,8% restants (88,7 millions d'euros) ont été affectés au désendettement de l'État, détaille le ministère dans un communiqué reprenant un rapport annexé au Projet de loi de finances 2019.

Près des trois-quarts (73%) des 924,5 millions ont été répartis entre l'Agence de financement des infrastructures de transports de France (405,5 millions d'euros), en charge de "moderniser et sécuriser le réseau routier", et les collectivités locales (270 millions d'euros), qui ont également en charge une part des aménagements routiers (carrefours, arrêts de transports en commun, etc.). Le reste (27%), soit 249 millions d'euros, a été octroyé à la Délégation interministérielle à la sécurité routière pour financer "le système de gestion des points du permis de conduire", notamment l'expédition des lettres d'information des contrevenants sur le nombre de points dont ils disposent, l'entretien des 4.446 radars et les actions de sensibilisation.

À lire aussi
Un garçon lisant le Coran (illustration). éducation nationale
Marseille : une école musulmane clandestine fermée dans les quartiers nord

"Ce rapport officiel témoigne de la volonté de transparence des pouvoirs publics"

Ministère de l'Intérieur
Partager la citation

En 2016, 91,8% des recettes des radars avaient été consacrés à la sécurité routière et 8,2% au désendettement de l'État. "La légère baisse de 0,6 point est liée à l'augmentation des recettes liées aux amendes forfaitaires majorées (+28,9 millions d'euros) qui sont réparties, selon la loi, à hauteur de 53% pour les collectivités locales et de 47% pour le désendettement de l'État", explique le ministère.

"Ce rapport officiel témoigne de la volonté de transparence des pouvoirs publics", souligne-t-il, en déclarant que "la décision d'implanter ou d'utiliser des radars n'est jamais prise en considération d'intérêts financiers mais uniquement pour contribuer à la réduction des morts et des blessés sur nos routes".

Depuis 2003, les recettes des radars n'ont cessé d'augmenter. Après avoir franchi la barre du milliard d'euros en 2017, elles devraient rapporter 1,029 milliard d'euros en 2018, selon des estimations gouvernementales. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Sécurité routière Radars
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795301872
Sécurité routière : comment l'État utilise les recettes des radars ?
Sécurité routière : comment l'État utilise les recettes des radars ?
Plus de 91% des 1,013 milliard d'euros issus des amendes des radars automatiques en 2017, soit 924,5 millions d'euros, ont notamment financé l'entretien et la modernisation du réseau routier.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/securite-routiere-comment-l-etat-utilise-les-recettes-des-radars-7795301872
2018-10-24 00:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/P9LO0YUw51ykHSGygEhVCQ/330v220-2/online/image/2013/1108/7766564270_un-radar-sur-une-route-de-strazeele-dans-le-nord-le-28-janvier-2012-archives.jpg