2 min de lecture Crime

Savoie : Disparition de Cécile Vallin en 1997, l'appel à témoin relancé 23 ans après

PODCAST – L’adolescente de 17 ans, a été vue la dernière fois sur une route départementale en direction de Chambéry le 8 juin 1997. Son père, qui n'a cessé de se battre pour retrouver sa fille, témoigne au micro de Jacques Pradel. A l’occasion de la journée mondiale des enfants disparus, le 25 mai 2020, l’Office Central de la Répression des Violences aux Personnes a lancé un appel à témoin pour relancer l’enquête.

Fait Divers L'heure du Crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
La disparition de Cécile Vallin Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel édité par Amandine Lemaire

A l’occasion de la journée internationale des enfants disparus, l’OCRVP, l’office central de répression des violences aux personnes, vient de lancer deux appels à témoins concernant deux disparitions non élucidées : Celle d’un jeune garçon âgé de 8 ans, Mathis Jouanneau, à Caen en 2011 et, celle de Cécile Vallin, une lycéenne de 17 ans et demi, en 1997 à Saint-Jean-de-Maurienne, dans le département de Savoie… "L’heure du Crime" s’associe à ces appels, à ce coup de projecteur qui déclenchera peut-être un ou des témoignages qui permettront de relancer les enquêtes. 

Le dimanche 8 juin 1997, Cécile Vallin, qui vivait alors avec sa mère, disparaît alors qu’elle était partie faire une ballade à pied dans les environs de son domicile, aux alentours de 18h. Elle a été vue la dernière fois sur une route départementale en direction de Chambéry. Elle s'est littéralement « volatilisée ». Elle n’a plus jamais donné signe de vie depuis 23 ans. Pour ses proches et pour ses amis, c’était une jeune fille heureuse, sans histoire, qui attendait avec impatience les épreuves du bac et qui voulait être professeur d’éducation physique. Dix jours plus tard, une information judiciaire pour enlèvement, est ouverte par le procureur de la République.

La vallée de la Maurienne est ratissée par les gendarmes avec des plongeurs, des équipes cynophiles, un hélicoptère... Sans résultat. Onze ans plus tard, les experts de la gendarmerie nationale, utilisent même un géoradar pour sonder les abords de l’autoroute A 43 qui était en chantier à l’époque. En vain.  Aujourd’hui, le père de Cécile, Jonathan Oliver, demeure persuadé que quelqu’un sait ce qui s’est passé. Il ne veut pas qu’on referme le dossier et qu’on oublie sa fille. 

Appel à témoin

Appel à témoin Cécile Vallin
Appel à témoin Cécile Vallin Crédit : Police Nationale

Nos invités

Jonathan Oliver, papa de Cécile. 
Maître Caty Richard, du barreau de Pontoise, avocate du père de Cécile.
Emilie Flahaut, journaliste Rédactrice en chef adjointe France 3 Normandie Caen.

Soumettre une affaire

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crime Justice Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants