1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Salon de l'Agriculture 2018 : "L'accueil sera franc", préviennent les Jeunes agriculteurs
1 min de lecture

Salon de l'Agriculture 2018 : "L'accueil sera franc", préviennent les Jeunes agriculteurs

INVITÉ RTL - À la veille de l’ouverture du Salon de l’agriculture, les jeunes agriculteurs ne comptent pas taire leurs revendications face à Emmanuel Macron. Le président du syndicat agricole les Jeunes agriculteurs, Jérémy Decerle, met le Président en garde.

Jérémy Decerle, président des Jeunes agriculteurs, le 24 janvier 2018 à Paris
Jérémy Decerle, président des Jeunes agriculteurs, le 24 janvier 2018 à Paris
Crédit : Jacques Witt/SIPA
Salon de l'agriculture : "L'accueil sera franc", préviennent les Jeunes agriculteurs
05:38
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Deux jours avant l'ouverture du Salon de l'agriculture, samedi 24 février, Emmanuel Macron a reçu un millier de jeunes agriculteurs, tous âgés de moins de 35 ans, à l'Élysée. Vendredi 23 février, le président du syndicat agricole les Jeunes agriculteurs, Jérémy Decerle, était l'invité de RTL Soir. Et il ne compte pas faire de cadeau au président de la République, lors qu'il déambulera dans les allées du salon de la Porte de Versailles.

"Ce n'est pas prévu qu'on l'accueille irrespectueusement, mais l'accueil sera quand même franc, même un peu musclé dans les paroles", explique Jérémy Decerle, qui compte rester particulièrement vigilant sur les questions d'actualité, comme la signature d'un accord commercial avec le Mercosur (les pays d'Amérique du Sud, ndlr)

"On a besoin qu'il (Emmanuel Macron) nous explique un peu plus en détails quelles mesures il veut mettre en place pour s'assurer qu'aucun produit n'arrive dans notre pays sans respecter les règles et les attentes des consommateurs", poursuit l'agriculteur. 

Sur la présence de Nicolas Hulot au Salon de l'agriculture, qui souffle le chaud et le froid, Jérémy Decerle est tranchant. "S'il ne vient pas, il ne montera pas en estime dans le cœur des agriculteurs, déjà qu'il n'est pas très haut..."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/