1 min de lecture Social

Réforme SNCF : l'intersyndicale décide d'un "vote-action" auprès des cheminots

L'intersyndicale de la SNCF a décidé mercredi 9 mai d'organiser une consultation pour demander aux cheminots s'ils sont "pour ou contre" la réforme de la SNCF.

>
Réforme SNCF : l'intersyndicale décide d'une consultation auprès des cheminots Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : Christophe Ponzio | Durée : | Date :
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Pas un référendum, mais un "vote-action". L'intersyndicale de la SNCF a décidé de lancer, dès le lundi 14 mai, une consultation pour demander aux cheminots s'ils sont "pour ou contre" la réforme ferroviaire, affichant par la même occasion leur unité face au gouvernement et à la direction. Cette consultation se tiendra jusqu'au 21 mai et "selon des modalités sur lesquelles nous sommes en train de travailler", a déclaré à la presse Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots (1er syndicat du groupe).

"L'unité syndicale est toujours d'actualité", a souligné Laurent Brun à l'issue d'une réunion de l'intersyndicale au siège de la CGT à Montreuil (Seine-Saint-Denis). D'abord sceptique, l'Unsa ferroviaire (2e syndicat) "s'est ralliée à cette vote-action pour maintenir l'unité syndicale", ce qui nécessite "des concessions des uns et des autres", a expliqué son secrétaire général, Roger Dillenseger. Cette consultation permettra aux cheminots de "s'exprimer librement" sur la réforme, a-t-il ajouté.

"Êtes-vous pour ou contre le pacte ferroviaire porté par le gouvernement ?" sera la question posée lors de cette consultation. Il y aura "des bulletins de vote", et "on va essayer de faire ça de manière très normée", pour "une vraie expression des cheminots et pour qu'elle soit prise en compte", a indiqué Bruno Poncet, secrétaire fédéral de SUD-Rail (3e syndicat). 

À lire aussi
Frichti s'est imposé comme l'une des plateformes de livraison de repas les plus populaires avec un modèle à contre-courant de ses concurrents économie
Frichti sur le grill pour les conditions de travail de ses livreurs de repas

"Notre idée n'est pas d'avoir la tête de (Guillaume) Pepy (le patron de la SNCF), c'est de permettre à tous les cheminots de pouvoir s'exprimer" autrement que par la grève, notamment "l'encadrement", relève Bruno Poncet. Cette consultation "n'est pas seulement un vote", mais "une modalité d'action" nouvelle pour "entrer en contact avec les cheminots", a noté Sébastien Mariani, (CFDT Cheminots), soulignant lui aussi que "l'unité syndicale est toujours là et ne faiblit pas".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Grève SNCF Grève
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793325905
Réforme SNCF : l'intersyndicale décide d'un "vote-action" auprès des cheminots
Réforme SNCF : l'intersyndicale décide d'un "vote-action" auprès des cheminots
L'intersyndicale de la SNCF a décidé mercredi 9 mai d'organiser une consultation pour demander aux cheminots s'ils sont "pour ou contre" la réforme de la SNCF.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/reforme-sncf-l-intersyndicale-decide-d-une-consultation-aupres-des-cheminots-7793325905
2018-05-09 21:09:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/x2-5vweCb2mRxfE4NQDVhw/330v220-2/online/image/2018/0314/7792621861_sncf-illustration.jpg