1 min de lecture Crime

Rapt de Mélodie Nakachian : 11 jours d'angoisse et 13 millions de rançon

PODCAST 1/4 – L’équipe de "L’heure du crime" vous propose cette semaine, une série spéciale sur les enlèvements. La première émission ce lundi, est consacrée au kidnapping, en 1987, de la petite Mélodie Nakachian, 5 ans, fille d’un couple très célèbre.

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
Rapt de Mélodie Nakachian : 11 jours d'angoisse et 13 millions de rançon Crédit Image : GEORGES BENDRIHEM / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard édité par Amandine Lemaire

Ce lundi 9 novembre 1987 vers 9h15, la petite Mélodie Nakachian, 5 ans, quitte la maison familiale d'Estepona, sur la Costa del Sol espagnole. La demeure, entourée de hauts murs de pierre de taille, ne passe pas inaperçue. Une fois le lourd portail de fer forgé ouvert, les visiteurs font face à un parc grand comme huit terrains de foot, un petit lac artificiel où nagent des carpes chinoises, une piste pour l'atterrissage des hélicoptères, du marbre blanc partout... 

La fille de l'affairiste Raymond Nakachian et de Kim Hong Hee, bien plus connue sous le nom de Kimera, authentique princesse coréenne et chanteuse à succès au visage maquillé de façon fantasmagorique. Cartable sur le dos, Mélodie monte donc à l'arrière d'une BMW conduite par Raymond Nakachian Junior, l'un des enfants issus du premier mariage du millionnaire.

Direction la luxueuse école bilingue Aloha à Marbella, l'établissement de la jet set locale où Melodie est inscrite. Le petit frère de Mélodie, Amir, aurait dû être à bord mais il a fait un caprice. Il a refusé ce jour-là d'aller en classe. Sa sœur est donc la seule passagère.

Trente minutes de trajet par la route du bord de mer. La petite fille ne reverra ses parents et la villa qui porte son nom, la Villa Mélodie, que dans onze jours...

Nos invités

À lire aussi
La police scientifique déployée à Marseille après l'attaque d'une voiture-bélier crime
Portrait de Jacques Genthial, patron du 36 et père de police scientifique moderne

Eric Pelletier, journaliste grand reporter pour le journal Le Parisien.

Soumettre une affaire

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crime Espagne Chanteuse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants