2 min de lecture Religions

Ramadan 2018 : les interdits du mois de jeûne

Le mois de jeûne, qui constitue le 4e pilier de l'islam, commence le jeudi 17 mai. L'occasion de revenir sur les interdits de ce mois sacré.

Des pâtisseries arabes préparées la veille du ramadan en France (illustration)
Des pâtisseries arabes préparées la veille du ramadan en France (illustration) Crédit : SIPA
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Le ramadan débute ce jeudi 17 mai, a annoncé le Conseil français du culte musulman (CFCM). Pendant tout ce mois de jeûne sacré, les musulmans auront beaucoup d'interdits. Même si l’interprétation du Coran peut différer en fonction de chacun, trois fondamentaux sont admis par tous.

De la première lueur de l'aube au coucher du soleil, les musulmans n'ont pas le droit de boire. Une interdiction plus difficile à tenir lorsque le ramadan a lieu pendant l'été. Il est cependant accepté d'avaler sa salive, de prendre une douche, de se laver les dents ou de se rincer la bouche. Le principal est de ne rien avaler d'autre que sa salive. Il est également interdit de manger du lever au coucher du soleil.

"Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et ne rompez le jeûne que lorsque vous le verrez aussi", aurait prescrit le Prophète dans un hadith (commentaire oral). Pendant cette période, aucun aliment ne peut être ingurgité, ni légumes, ni viennoiseries, ni viande halal. 

Sexe, cigarette, maquillage : les autres interdits

Faire l'amour est également interdit.  Alors que le sexe hors-mariage suscite des controverses - certains musulmans disent avoir le droit de le faire tandis que d'autres non -, les relations sexuelles sont interdites du lever au coucher du soleil pendant le mois sacré de jeûne.

À lire aussi
Le cardinal Barbarin a annoncé sa démission durant une conférence de presse procès
Les infos de 22h - Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal Barbarin face à ses responsabilités

À côté du jeûne et de l'abstinence, d'autres pratiques sont interdites mais moins connues. Fumer une cigarette a par exemple été ajouté aux pratiques défendues depuis quelques années. C'est le cas également du maquillage et des insultes. Même si dans le cas des insultes, elles sont également interdites en dehors des périodes de ramadan.

Certains peuvent être dispensés de ce mois de jeûne, qui est le quatrième pilier de l'islam. Les jeunes prépubères, les voyageurs, les malades, les personnes âgées, les femmes enceintes ou venant d'accoucher le sont, mais doivent le différer à une date ultérieure - sauf pour les prépubères. C'est également le cas de ceux qui auraient péché pour une ou plusieurs journées. Il est possible de "rattraper" ces jours après la fin du ramadan.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Ramadan Musulmans
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants