1 min de lecture Fiscalité

Prélèvement à la source : "C'est une usine à gaz", explique un spécialiste

INVITÉ RTL - Eudes Baufreton, directeur de Contribuables associés, explique en quoi la mise en place du prélèvement à la source sera compliquée en France.

RTL Petit Matin - Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Prélèvement à la source : "C'est une usine à gaz", explique un spécialiste Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Julien Sellier | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier Journaliste RTL

Faut-il avoir peur du prélèvement à la source ? La question se pose alors même que la réforme pourrait être repoussée ou même annulée. Le dispositif doit être mis en place le 1er janvier 2019, mais Emmanuel Macron a demandé à être sûr qu'aucun couac majeur ne viendra perturber une réforme majeure. Couacs qui ont été révélés lors d'une phase de tests selon Le Parisien

"Les contribuables étaient inquiets déjà avant [les révélations du Parisien ndlr]. La mesure est un peu compliquée. On nous a expliqué depuis longtemps que c'était une simplification administrative, en fait il n'en est rien", déplore sur RTL Eudes Baufreton, directeur de Contribuables associés. 

"La complexité du calcul de l'impôt sur le revenu rend le prélèvement de l'impôt à la source une usine à gaz", indique le spécialiste. Il taxe cette réforme de mauvaise idée en l'état. Il relève également qu'il faudra avancer les charges déductibles car cette elle ne pourront être déclarées avant septembre 2019. "Les Français devront avancer au bas mot cinq milliards d'euros", ajoute Eudes Baufreton.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiscalité Gouvernement Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants