1 min de lecture Environnement

Pollution plastique : "Tout le monde peut agir", estime Isabelle Autissier

INVITÉE RTL - La navigatrice française martèle que chacun peut agir pour réduire sa consommation de plastique et éviter que cette pollution ne prenne encore plus d'ampleur.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Pollution plastique : "Tout le monde peut agir", estime Isabelle Autissier Crédit Image : AFPTV / AFP | Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

La Méditerranée est la mer la plus polluée du monde. Dans un rapport publié le 7 juin, la WWF alerte : "la mer Méditerranée se transforme en un dangereux piège de plastique, avec des niveaux records de pollution qui mettent en danger les espèces marines et la santé humaine". La Méditerranée concentre un niveau record de "micro-plastiques", ces miettes de moins de 5 millimètres, qui empoisonnent toute la chaîne alimentaire jusqu'à menacer la santé humaine. 

Une situation alarmante mais loin d'être surprenante pour la navigatrice Isabelle Autissier. "Il y a tous les éléments pour que ce soit le cas. C'est une mer très fermée, qui se renouvelle très peu. Il y a beaucoup d'habitants. C'est la première destination touristique au monde et un touriste ça génère beaucoup de plastique. Et en même temps, il y a des pays en voie de développement qui ont des difficultés à faire de la collecte d'ordures et des pays industrialisés qui déversent pas mal de choses", explique-t-elle. 

"La prise de conscience a été très progressive. Au fond, pendant longtemps on s'est dit que la mer était suffisamment grande et que le plastique allait être dissous par les courants, mais c'est en fait transporté par les courants. Donc on retrouve aujourd'hui du plastique absolument partout sur la planète", souligne Isabelle Autissier. "Aujourd'hui, le plastique c'est à la fois ce qui est le plus répandu, parce que c'est moins cher, ce qui se développe le plus et ce qui est le plus toxique pour l'environnement. Ça a peut-être des qualités par ailleurs mais en tout cas on prend conscience du danger."

Même si la tâche est énorme, Isabelle Autissier estime que "tout le monde peut agir" pour réduire la production et la consommation de plastique, des pouvoirs publics aux citoyens. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Pollution Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants