1 min de lecture Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes : "Si les travaux commencent, il y aura une opposition physique", dit une militante

RÉACTION - "Mobilisation générale" des "Bonnets rouges" contre l'aéroport, recours en justice des opposants historiques... la parution samedi des arrêtés préalables au début des travaux a relancé la contestation.

Une banderole dit "non à l'aéroport" à Notre-Dame-des-Landes
Une banderole dit "non à l'aéroport" à Notre-Dame-des-Landes Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Les opposants à Notre-Dame-des-Landes n'ont pas dit leur dernier mot. Désormais soutenus par le leader des "Bonnets rouges", Christian Troadec, qui appelle à la "mobilisation générale", les historiques du mouvement comptent bien déposer rapidement des recours en justice contre les arrêtés préalables aux travaux, publiés samedi.

"Il est temps de passer aux travaux préalables à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes", a déclaré la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, ce dimanche 22 décembre sur I-Télé. Pas de quoi démobiliser les personnes hostiles au projet, prévient au micro de RTL Françoise Verchère, opposante historique à l'aéroport de Notre Dame des Landes.

Pas question de laisser commencer les travaux

Les arrêtés vont "être contestés devant la justice", affirme Françoise Verchère, "car pour nous ils signeraient un accroc irréversible à la loi sur l'eau en France s'ils étaient validés." Pour les opposants au projet, il est hors de question de laisser les travaux commencer. "Ce serait déraisonnable de commencer les travaux car de toute façon il y aura une opposition sur le terrain", estime Françoise Verchère.

Il y a aura une opposition physique de tous ceux qui croient que c'est une énorme sottise de faire un aéroport à cet endroit-là

Françoise Verchère
Partager la citation
À lire aussi
Le projet de NDDL abandonné Notre-Dame-des-Landes
NDDL : premières régularisations de projets d'occupants de la ZAD

"Si le gouvernement démarrait les travaux nous procéderions à une demande de suspension des travaux devant la justice", explique-t-elle.

Il y aura recours en justice, mais aussi une opposition physique sur le terrain. "Il y a aura une opposition physique de tous ceux qui croient que c'est une énorme sottise de faire un aéroport à cet endroit-là. Il y aura une opposition des riverains, des paysans, de ceux qui habitent là-bas", avertit Françoise Verchère.

Les travaux ne sont pas prévus avant printemps 2014.

>
Notre-Dame-des-Landes : "Si les travaux commencent il y aura opposition sur le terrain", dit une opposante Crédit Média : Yoann Pailloux | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Notre-Dame-des-Landes Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7768177830
Notre-Dame-des-Landes : "Si les travaux commencent, il y aura une opposition physique", dit une militante
Notre-Dame-des-Landes : "Si les travaux commencent, il y aura une opposition physique", dit une militante
RÉACTION - "Mobilisation générale" des "Bonnets rouges" contre l'aéroport, recours en justice des opposants historiques... la parution samedi des arrêtés préalables au début des travaux a relancé la contestation.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/notre-dame-des-landes-si-les-travaux-commencent-il-y-aura-une-opposition-sur-le-terrain-dit-une-opposante-7768177830
2013-12-22 16:05:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/l0PvwvpxeV2g8b1UYWiGDg/330v220-2/online/image/2013/1222/7768177966_une-banderole-dit-non-a-l-aeroport-a-notre-dame-des-landes.jpg