2 min de lecture

Moscou s'apprête à annoncer sa riposte aux sanctions américaines

REPLAY - RTL MIDI

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud
>
Les auditeurs ont la parole du 30 décembre 2016 Crédit Image : Alexei Druzhinin/AP/SIPA | Crédit Média : Julien Sellier | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Sellier
Julien Sellier Journaliste RTL

Moscou s'apprête à annoncer sa riposte aux sanctions américaines

La Russie s'apprêtait vendredi à annoncer sa riposte aux sanctions annoncées la veille par le président Barack Obama, notamment l'expulsion de 35 agents russes, après des accusations d'ingérence de Moscou dans la présidentielle américaine. 

Le Kremlin a d'ores et déjà prévenu que les mesures de rétorsion seraient "adéquates" et se baseraient "sur les principes de réciprocité" après celles prises par Washington. 

Des responsables américains ont affirmé avoir eu connaissance d'informations selon lesquelles les autorités russes auraient ordonné la fermeture de l'école anglo-américaine de Moscou, fréquentée par de nombreux enfants de diplomates, sans pouvoir le confirmer. 

"Les contre-mesures et beaucoup d'autres choses seront annoncées demain", a affirmé jeudi soir la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova dans un message sur Facebook, en accusant Barack Obama d'avoir "humilié" son propre peuple en décidant ces sanctions. 

Les mesures annoncées par Barack Obama prévoient notamment l'expulsion de 35 agents des services de renseignement russes et la fermeture de deux sites russes à New-York et dans l'Etat du Maryland, près de Washington, considérés comme des bases utilisés par des agents russes. 

Les services de renseignement russes, le GRU et le FSB font l'objet de sanctions économiques tout comme quatre dirigeants du GRU, dont son chef Igor Korobov. 

L'administration américaine accuse la Russie d'avoir orchestré des piratages informatiques qui ont mené au vol et à la publication de milliers d'emails de responsables démocrates, brouillant le message de la candidate Hillary Clinton. 

Le Kremlin a rejeté jeudi "catégoriquement" ces "accusations infondées", affirmant que Washington voulait "détruire" ses relations avec Moscou. 

Le vainqueur de la présidentielle américaine, le républicain Donald Trump, qui n'a cessé de répéter qu'il ne croyait pas aux accusations d'ingérence russe, s'est abstenu de critiquer les sanctions décidées par Barack Obama. 

Il est "temps de passer à d'autres choses plus importantes", a-t-il indiqué dans un bref communiqué, précisant qu'il rencontrerait, "dans l'intérêt de notre pays et de son peuple formidable", les chefs du renseignement américain "la semaine prochaine" pour faire le point sur cette affaire.

La rédaction vous recommande

Approuvez-vous l'interdiction de la fessée et de la gifle ?

Approuvez-vous l'interdiction de la fessée et de la gifle ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Approuvez-vous l’interdiction de la fessée et de la gifle ?
Nombre de votes : 10323 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786513114
Moscou s'apprête à annoncer sa riposte aux sanctions américaines
Moscou s'apprête à annoncer sa riposte aux sanctions américaines
REPLAY - RTL MIDI
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/moscou-s-apprete-a-annoncer-sa-riposte-aux-sanctions-americaines-7786513114
2016-12-30 11:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Be8EMxnjy9paTJExDqbubg/330v220-2/online/image/2016/1216/7786308060_vladimir-poutine-et-barack-obama-le-9-mai-2016.jpg