2 min de lecture Société

Lyon : des restaurants lancent une carte sonore pour malvoyants

Depuis quelques jours, six restaurants lyonnais remplacent leur carte par un dictaphone qui énumère les plats et les prix.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Lyon : des restaurants lancent une carte sonore pour malvoyants Crédit Image : INDRANIL MUKHERJEE / AFP | Crédit Média : Amandine Begot | Durée : | Date : La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot

Depuis quelques jours, six restaurants lyonnais ont adopté un dispositif inédit : des cartes sonores pour les non-voyants, comme le révèle Le Progrès. Une sacrée révolution pour les 700.000 Français qui souffrent de déficiences visuelles. Ou tout simplement une "question de dignité humaine", comme l'affirme l'un des chefs, qui regrette toutefois ne pas l'avoir fait plus tôt.

Le principe est très simple. La carte telle qu'"on la connaît est remplacée par un dictaphone, pas plus grand qu'un téléphone portable". Le restaurateur enregistre lui-même son menu, le client peut ensuite passer d'une page à l'autre pour l'écouter, même le prix de chaque plat est mentionné.

Tous accros ?

Mais faites attention avant de passer à table. C'est la mise en garde que l'on peut lire ce lundi matin à la une de bon nombre de vos journaux, les Dernières Nouvelles d'Alsace et Le Républicain lorrain en tête. Tous se font ce matin l'écho d'un livre dont le titre a le mérite d'être clair : Sucre sel matières grasses, comment les industriels nous rendent accros.

Selon l'auteur, un journaliste américain, l'enjeu pour les marques est de trouver ce que l'on appelle le point de félicité, à savoir l'équilibre entre sucre, gras et sel qui donne le maximum de plaisir. Les produits transformés, plats préparés, gâteaux et céréales sont conçus pour déclencher un plaisir immédiat. Et la structure, qui stimule moins l'hormone de satiété, a pour conséquence que l'on peut manger sans fin.

"Ronrontherapie"

À lire aussi
Des biscuits Saint-Nicolas fêtes
Saint-Nicolas : pourquoi célèbre-t-on la fête le 6 décembre ?

Le quotidien La Provence nous emmène lui ce matin dans une classe pas comme les autres. Dans l'école Candide sur l'Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse, les élèves de CP apprennent à lire et à écrire sous le regard imperturbable de Mickey et de Donald, deux chats qui font partie prenante du projet éducatif. Il y en a d'ailleurs 13 dans toute l'école. "Au départ on n'en avait que trois", explique la directrice à l'origine de ce projet. Mais la "ronrontherapie" a vite montré ses bienfaits. "Les chats apaisent les enfants, ils procurent de l'endorphine qui calme et favorisent le sommeil", poursuit-elle.

Des animaux s'affichent également en 4 par 3 dans les couloirs du métro parisien. L'association Zoopolis lance une campagne d'affichage en faveur des cirques sans animaux, relate Le Parisien. On y voit notamment un petit singe habillé en clown et ce titre : "C'est ca la magie du cirque ? " L'association souhaite également interdire la pêche dans la Seine et s'insurger contre le massacre des rats. Elle accuse la mairie de Paris d'empoisonner les rongeurs qui souffriraient ainsi d’hémorragies internes pendant plusieurs jours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Lyon Restaurant
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants