1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Loto du patrimoine : découvrez la liste des 250 monuments présélectionnés pour en bénéficier
1 min de lecture

Loto du patrimoine : découvrez la liste des 250 monuments présélectionnés pour en bénéficier

Info RTL CARTE INTERACTIVE - Le jeu de grattage sera lancé à la rentrée. Il va permettre de récolter des fonds pour réhabiliter le patrimoine français.

L'abbaye de Montmajour (Arles), le théâtre à l'italienne de Guéret et l'aqueduc du Gier.
L'abbaye de Montmajour (Arles), le théâtre à l'italienne de Guéret et l'aqueduc du Gier.
Crédit : Wikimedia Commons
Stéphane Bern, le "Monsieur patrimoine", dévoile la liste du "loto du patrimoine"
07:57
Stéphane Bern, le "Monsieur patrimoine", dévoile la liste des 250 monuments qui vont bénéficier du "loto du patrimoine"
07:55
Yves Calvi & Sophie Aurenche & La rédaction numérique de RTL

Dès le 3 septembre, la Française des Jeux va lancer un nouveau jeu de grattage. Plusieurs tickets vont être imprimés à l'effigie des monuments à sauver en priorité. Une première liste de monuments en péril a déjà été établie. Elle sera soumise la semaine prochaine à un comité de sélection : environ 120 projets seront ensuite choisis pour bénéficier de ce jeu d'un genre nouveau. Mais Stéphane Bern l'assure, la liste "n'est pas définitive", "les dossiers les plus urgents" ayant été présélectionnés. 

Selon lui, il y a urgence à sauver le patrimoine français, notamment dans les villages. Si des milliers de bâtiments sont dans un tel état, c'est parce que "la ligne budgétaire d'entretien est souvent utilisée pour autre chose" analyse Stéphane Bern. Ainsi, "on restaure car on n'a pas entretenu en temps et en heure". 

Comment fonctionnera le loto du patrimoine

Les recettes de l'État dégagées grâce à ce nouveau jeu seront reversées à la Fondation du patrimoine, qui accompagne les projets de restauration et qui travaille avec Stéphane Bern sur la liste des bâtiments à rénover.

Le 14 septembre, les Français pourront participer au loto du patrimoine, un tirage spécial. Au total, les partenaires de cette opération espèrent récolter 15 à 20 millions d'euros. La moitié pour financer les travaux les plus urgents des sites emblématiques. Le reste sera réparti entre plusieurs dizaines de lieux. Si Stéphane Bern déplore que cette somme soit "une goutte d'eau", il se félicite des petites avancées et innovations pour sauver les monuments français. 

À lire aussi

Toutes les régions sont représentées. Des petits budgets, 30.000 euros pour les grottes de Couteaux en Haute-Loire, comme des gros investissements, 3 millions d'euros pour le fort de Fouesnant en Bretagne ou la villa Viardot dans les Yvelines.

Cette aide financière inestimable devrait permettre d'attirer des subventions publiques mais aussi des mécènes privés, rassurés par la présence de l'État et la pérennité des projets de réhabilitation.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/