1 min de lecture Migrants

Loi asile et immigration : les agents de l'OFPRA rejoignent le mouvement de grève

Après une semaine de grève de la CNDA (Cour nationale du droit d'asile), les agents chargés de l'asile en France entament également un mouvement de protestation contre le projet de loi porté par Gérard Collomb et présenté en Conseil des ministres mercredi 21 février.

Un membre de l'OFPRA avec un migrants à Calais en 2016 (archives)
Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP

C'est un projet de loi controversé qui a déjà entaché les relations entre les associations d'aide aux migrants et le gouvernement. Présenté mercredi 21 février en Conseil des ministres par Gérard Collomb, le projet sur l'asile et l'immigration ne cesse de se faire des ennemis. 

Comme relayé par 20Minutes.fr, les agents de l'OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) se sont mis en grève le jour de la présentation de l'ébauche de loi. Une décision votée le 14 février dernier, d'après le média Streetpress. Ils rejoignent ainsi le mouvement entamé par la CNDA (Cour nationale du droit d'asile) la semaine précédente. 

Ils protestent contre plusieurs points chauds du projet, notamment la diminution des délais des procédures de demandes d'asile. 

Et la CNDA ne compte pas s'arrêter là. Sur Twitter, ils médiatisent leur combat pour se faire entendre du gouvernement. 

Depuis plusieurs mois les associations d'aide aux migrants sont également vent debout contre ce projet de loi qu'ils jugent inhumain et qui reste dans la lignée de la "philosophie des politiques migratoires centrée sur l'expulsion de ceux qui n'auront pas droit à l'asile", comme le confiait Françoise Sivignon, présidente de Médecins du Monde, à RTL.fr.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés