2 min de lecture Santé

Levothyrox : l'Agence du médicament justifie la nouvelle formule tant décriée

INVITÉ RTL - Dominique Martin, directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament, revient sur les raisons de la modification de ce médicament traitant des pathologies thyroïdiennes.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Levothyrox : l'Agence du médicament justifie la nouvelle formule tant décriée Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
JulienAbsalon1
Julien Absalon
et Bernard Poirette

La nouvelle formule du Levothyrox, un mal pour un bien ? Au mois de mars, à la demande de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), le laboratoire Merck a modifié la composition de ce médicament indispensable dans le traitement des pathologies thyroïdiennes. Depuis, des milliers de patients se plaignent d'effets secondaires indésirables, tels que des crampes, des maux de tête et des vertiges.

Au micro de RTL, vendredi 1er septembre, l'Agence nationale de sécurité du médicament justifie la nécessité de changer l'excipient, c'est-à-dire ce qui entoure la molécule active. "Nous avions observé, comme dans d'autres pays, que la composition antérieure posait des problèmes de stabilité dans le temps. Le produit était instable et les doses variaient. On a demandé une modification de l'environnement de la molécule active, de façon à s'assurer que la dose d'hormones soit délivrée de manière extrêmement régulière dans le temps", détaille Dominique Martin, expliquant par ailleurs que le médicament comporte désormais de l'acide citrique (citron) qui a un rôle de conservateur. L'expérience avait déjà été réalisée aux États-Unis et dans d'autres pays européens, assure-t-il.

La plupart des troubles observés sont transitoires.

Dominique Martin (ANSM)
Partager la citation

Si cette correction était nécessaire, l'ANSM ne nie pas la gêne occasionnée pour les consommateurs. Mais elle la relativise. "La plupart des troubles observés sont transitoires, c'est-à-dire que le passage d'une formule à une autre peut entraîner ces troubles", poursuit Dominique Martin, conseillant aux personnes souffrantes de consulter un médecin traitant. Convaincu du bienfait de la nouvelle formule du Levothyrox, l'organisme sanitaire se refuse à "revenir à une situation antérieure, de moindre qualité". Elle souligne l'existence, à l'époque déjà, d'effets secondaires "liés à cette instabilité dans le temps".

À lire aussi
Le glyphosate est commercialisé par l'entreprise Monsanto, sous la marque "Roundup" santé
Glyphosate : l'interdiction du désherbant Roundup Pro 360 est entrée en vigueur

Une plainte déposée contre un laboratoire

En dépit des explications fournies depuis plusieurs jours, une quinquagénaire a déposé plainte contre le laboratoire Merck pour "mise en danger de la vie d'autrui". Cette femme, ayant subi une ablation totale de la thyroïde en 2006, considère ne pas avoir été informée de ce changement de formule et dénonce une "négligence" concernant les "conséquences" de ce changement. Les patients ou leurs proches exprimaient pour le moment leur colère au travers d'une pétition signée plus de 170.000 fois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789927974
Levothyrox : l'Agence du médicament justifie la nouvelle formule tant décriée
Levothyrox : l'Agence du médicament justifie la nouvelle formule tant décriée
INVITÉ RTL - Dominique Martin, directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament, revient sur les raisons de la modification de ce médicament traitant des pathologies thyroïdiennes.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/levothyrox-l-agence-du-medicament-justifie-la-nouvelle-formule-tant-decriee-7789927974
2017-09-01 20:44:01
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HcHPsxKi9RCGY4_yh_KPLw/330v220-2/online/image/2017/0901/7789929838_dominique-martin-avec-agnes-buzyn-a-paris-le-17-mars-2015.jpg