1 min de lecture Paris

Les travaux du Lutetia ont coûté "200 millions d'euros", confie son directeur

INVITÉ RTL - Le palace mythique va rouvrir ses portes sur la rive gauche de la Seine après quatre ans de travaux, pour un chantier titanesque.

fallait l'inviter- L'Entretien du jour Thomas Sotto
>
Les travaux du Lutetia ont coûté "200 millions d'euros", confie son directeur Crédit Image : AFP/MIGUEL MEDINA | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et La rédaction numérique de RTL

Il était un des palaces emblématiques de Paris. Le Lutetia va rouvrir ses portes au début du mois de juillet après quatre années de travaux titanesques. Son directeur général Jean-Luc Cousty revient sur ce chantier au micro de RTL, expliquant avoir restauré les fresques jusqu'ici cachées sous des faux-plafonds et avoir creusé une piscine. 

Pour un total de "200 millions d'euros", le Lutetia retrouve une nouvelle jeunesse mais reste ancré dans l'histoire de Paris. "Le Lutetia était le reflet de ce qu'il se passait à la fois sur Paris, sur la France et sur l'Europe", confie Jean-Luc Cousty, revenant notamment sur l'accueil des déportés de camps de concentration à leur retour en France.

Surtout, Jean-Luc Cousty voit la fin de ces travaux comme un nouveau départ pour l'hôtel, qui va se diversifier en proposant un bar et un salon ouverts à tous et pas seulement aux clients, avec "200 places pour en profiter". Après toutes ces années, le Lutetia espère bien retrouver sa clientèle mais a déjà retrouvé ses employés : les salariés mis de côté pendant les travaux ont été réembauchés. "Un tiers des salariés sont des anciens salariés", conclut Jean-Luc Cousty.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Hôtel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants