1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le retour du froid a aussi perturbé les abeilles
1 min de lecture

Le retour du froid a aussi perturbé les abeilles

Le retour du froid à l'approche du printemps a perturbé les abeilles. Dans certaines régions, les ruches grelottent. Si le froid persiste, il pourrait provoquer des hécatombes.

Les abeilles pâtissent du retour du froid, comme ici en Allemagne (Illustration)
Les abeilles pâtissent du retour du froid, comme ici en Allemagne (Illustration)
Crédit : AFP / Sina Schuldt
Le retour du froid a aussi perturbé les abeilles
01:33
Virginie Garin & Loïc Farge

La première raison est assez surprenante. Une abeille, figurez-vous, c'est très propre : ça fait ses besoins dehors, jamais dans la ruche. Tout l'hiver, les abeilles se retiennent ; et au printemps, elles sortent pour se soulager.

Elles ont commencé quand la chaleur est revenue. Et celles qui sortent depuis quelques jours sont surprise par le froid. Certaines se posent sur la neige et finissent par mourir.

Il y a une autre conséquence de la mauvaise météo, encore plus grave : quand le printemps arrive, la reine se met à pondre (2.000 œufs par jour). Elle va renouveler la ruche. Pour ça, elle a besoin de chaleur et de nourriture. Elle est aidée par les butineuses. Mais avec le froid, les fleurs donnent très peu de pollen.

Dans certaines ruches, il y a des risques de famine. Il n'y a pratiquement plus de miel. Les abeilles peuvent aussi manger du sucre que leurs donnent les apiculteurs. Mais certains, qui pensaient avec les beaux jours que l'hiver était fini, n'ont pas anticipé. Ils n'ont rien mis dans les ruches.

Pas encore catastrophique

À lire aussi

La situation n'est pas encore catastrophique, mais les apiculteurs espèrent un retour rapide de la douceur. Sinon les reines vont arrêter de pondre. Il y aura beaucoup moins de naissances.

La production de miel français, déjà catastrophique depuis deux ans à cause de la météo, risque de baisser encore.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/