1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le déficit public de la France atteint 2,6% du PIB, au plus bas depuis dix ans
1 min de lecture

Le déficit public de la France atteint 2,6% du PIB, au plus bas depuis dix ans

Le taux du déficit public français repasse pour la première fois depuis 2007 sous la barre symbolique des 3% exigée par les traités européens.

Le pont de Bercy à Paris le 23 avril 2015
Le pont de Bercy à Paris le 23 avril 2015
Crédit : Flickr CC / Rog1
Ludovic Galtier & AFP

L'Insee a annoncé, lundi 26 mars, que le déficit public s'établit en 2017 à 2,6% du PIB. La France réalise ainsi une double performance. Jamais depuis 2007 le taux du déficit public n'était descendu sous la barre des 3% exigée par les traités européens. Par ailleurs, grâce à une croissance plus forte qu'anticipé (2%) et une réduction du budget de l'État de 1,3 milliard d'euros en 2017, la réalité est bien meilleure que les prévisions. Bercy misait sur un déficit de 2,9% du PIB en 2017.

L'objectif des 3% était la clé de voûte de la politique budgétaire de la France. "Je ne fais pas des 3% un totem, mais un symbole : celui de la crédibilité retrouvée auprès de nos partenaires européens", avait expliqué à l'automne le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire.

La France était le dernier pays de l'Union européenne avec l'Espagne à être encore sous le coup d'une procédure pour déficit excessif. Bruxelles, qui a déjà accordé à la France deux délais de deux ans (2013 et 2015) pour revenir dans les clous, avait exclu toute nouvelle rallonge. Selon les prévisions de Bercy, la France flirtera avec la ligne rouge ces deux prochaines années : 2,8% en 2018 et 2,9% en 2019.

La dette, 97% du PIB, continue d'exploser

Pour autant, tous les clignotants ne passent pas au vert. D'après l'Insee, la baisse du déficit n'a pas permis de faire refluer la dette publique, qui continue à s'accumuler tant que les comptes publics sont dans le rouge. Fin 2017, cette dernière a atteint 97% du PIB, contre 96,6% fin 2016.

À lire aussi

En valeur absolue, la dette est désormais de 2.218 milliards d'euros, soit 66 milliards de plus qu'en 2016 (2.152 milliards). La faute notamment à la hausse des dépenses publiques de 2,5% en 2017, contre +1% en 2016.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire