39 min de lecture Information

Près de la moitié des directeurs d'école agressés par des parents

Près de la moitié des directeurs d'école agressés par des parents - Explosion des arnaques à la carte bancaire en France - Le nombre de Français qui téléphonent au volant a doublé en dix ans - Face au chômage de longue durée, Hollande brandit l'arme de l'apprentissage - Voici les sujets qui seront notamment abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Des élèves font leur rentrée scolaire le 2 septembre 2010 à Lyon où deux classes viennent d'apprendre qu'elles participent à l'expérimentation sur les rythmes scolaires
Des élèves font leur rentrée scolaire le 2 septembre 2010 à Lyon où deux classes viennent d'apprendre qu'elles participent à l'expérimentation sur les rythmes scolaires Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Près de la moitié des directeurs d'école agressés par des parents

Près de la moitié (49%) des directeurs d'écoles élémentaires et maternelles se sont fait agresser verbalement ou physiquement par des parents d'élèves durant l'année scolaire 2012-2013, révèle  une étude publiée par Le Parisien.

Cette étude a été réalisée au moyen d'un questionnaire remis à 4.000 directeurs d'écoles par Georges Fotinos, ancien inspecteur général de l’Éducation nationale et chercheur associé à l'Observatoire international de la  violence à l'école.

L'étude indique cependant que 51% des chefs d'établissements interrogés n'ont jamais été victimes d'agression.

À lire aussi
Des élèves dans une classe d'école (illustration) société
Éducation : les professeurs français sont-ils désarmés face au chahut ?

Le harcèlement avec 38,6% est le principal type d'agression devant les menaces (26,7%), les insultes (23,1%) et les coups (0,7%).

Ce sont les punitions et les sanctions qui viennent en tête des différends entre les parents et l'école avec 53,3%, devant la surveillance et la maltraitance entre élèves (45,4%) et les résultats et les difficultés scolaires  (33,1%), selon l'étude.

D'après l'auteur de l'étude interrogé par Le Parisien, "cela signifie que certains parents ne reconnaissent plus l'autorité de l'école sur leurs enfants".

Invités de RTL Midi à 13h10 : Valérie Marty, Présidente nationale de la Fédération des Parents d’Élèves de l'Enseignement Public (P.E.E.P) et Claude Michellet, Directeur de l'Académie de Paris.

La rédaction vous recommande

Augmentation des arnaques à la carte bancaire en France

Avec plus de 700.000 victimes déclarées par an, le rythme des arnaques à la carte bancaire en France ne cesse d'augmenter. La dernière étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) relative aux «débits frauduleux sur les comptes bancaires» est sans appel selon le Figaro.

Elle porte sur les faits déclarés par les victimes elles-mêmes dans le cadre de l'enquête «cadre de vie et sécurité» de l'Insee qui a conduit à interroger l'an dernier 14.500 ménages sur les atteintes qu'ils ont subies en 2012, mais aussi en 2011.

En 2010, la même étude relevait déjà 500.000 victimes. L'augmentation serait donc de 43%, quand la police, dans ses chiffres officiels, concède une augmentation de seulement quelques pour cent.

On apprend également que 15% des victimes ne sont pas remboursées, soit plus de 100 000 personnes, et que le débit frauduleux moyen atteint presque 900 euros. Soit plus de 600 millions d'euros pour les 718 000 victimes en 2012.

Arnaques à la carte bancaire : avez-vous peur d'acheter sur Internet ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour.

Le nombre de Français qui téléphonent au volant a doublé en dix ans

Depuis dix ans, l'usage du téléphone "a révolutionné les habitudes de conduite des Français" avec deux fois plus de conducteurs qui reconnaissent téléphoner au volant, selon le baromètre annuel Axa.

Selon cette étude , "34% des conducteurs reconnaissent téléphoner au volant" à la fin 2013 (18% en 2004). C'est le "point noir" du baromètre.

Parmi les personnes qui l'avouent, "42% n'utilisent pas de kit mains libres" et un conducteur sur cinq "s'autorise même la consultation ou l'envoi de sms au volant".

L'usage du téléphone est particulièrement répandu chez les jeunes (18-25 ans). Ils sont plus d'un sur deux (57%) à déclarer téléphoner au volant contre un tiers chez l'ensemble des automobilistes.

D'autres comportements à risque sont en augmentation comme la conduite en état de fatigue puisque 30% des conducteurs admettent conduire 4 à 5 heures d'affilée sans s'arrêter en 2014 (23% il y a dix ans). La Prévention routière conseille de s'arrêter au moins toutes les deux heures.

La rédaction vous recommande

Face au chômage de longue durée, Hollande brandit l'arme de l'apprentissage

Confronté à une explosion du chômage de longue durée et du chômage des seniors, François Hollande a annoncé des aménagements de dispositifs existants: l'ouverture de l'apprentissage à tous les inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an et l'"amélioration" du contrat de génération, qui ne prend pas.

L'Hexagone comptait fin mars 3,349 millions de demandeurs d'emploi, un record. Et si la situation s'améliore pour les jeunes (-2,6% en un an), elle continue en revanche à se dégrader pour les seniors (+11,8% en un an) et les chômeurs de longue durée (+10,6% en un an).

A la fin du mois dernier, plus de deux millions de demandeurs d'emploi pointaient à Pôle emploi depuis plus d'un an, du jamais vu.

Lors d'une réunion de mobilisation pour l'emploi, à la Maison de la Chimie à Paris, François Hollande a donc demandé que ces chômeurs puissent bénéficier du statut d'apprenti "quel que soit leur âge", avec une rémunération  "maintenue au niveau de l'indemnisation telle qu'elle est prévue".

En principe, l'apprentissage est réservé aux jeunes de 16 à 25 ans. "L'idée, c'est que nous puissions ouvrir la porte des entreprises à ces chômeurs de longue durée", a expliqué le chef de l'Etat, reprenant ainsi une idée émise dans un rapport du PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet.

Pour favoriser le retour à l'emploi des seniors, le chef de l'Etat a par ailleurs proposé d'"améliorer" le contrat de génération. Objectif:  inciter à l'embauche des seniors, et plus seulement des jeunes.

La rédaction vous recommande


Nous attendons vos commentaires et vos avis sur ce blog ! A vous de jouer !

Lire la suite
Information
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772563345
Près de la moitié des directeurs d'école agressés par des parents
Près de la moitié des directeurs d'école agressés par des parents
Près de la moitié des directeurs d'école agressés par des parents - Explosion des arnaques à la carte bancaire en France - Le nombre de Français qui téléphonent au volant a doublé en dix ans - Face au chômage de longue durée, Hollande brandit l'arme de l'apprentissage - Voici les sujets qui seront notamment abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-parole-pres-de-la-moitie-des-directeurs-d-ecole-agresses-par-des-parents-7772563345
2014-04-29 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uy4sn7Pfq8NfK8fQJxqSFw/330v220-2/online/image/2013/1112/7766687256_des-eleves-font-leur-rentree-scolaire-le-2-septembre-2010-a-lyon-ou-deux-classes-viennent-d-apprendre-qu-elles-participent-a-l-experimentation-sur-les-rythmes-scolaires.jpg