3 min de lecture Information

Journée mondiale des accidents vasculaires cérébraux : les jeunes de plus en plus concernés

Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Vincent Parizot et Christelle Rebiere Crédit : Elodie Grégoire

Bonjour à tous,

Journée mondiale des accidents vasculaires cérébraux : les jeunes de plus en plus concernés. La prise en charge immédiate des accidents vasculaires cérébraux (AVC) est indispensable pour réduire la mortalité et les handicaps liés à cette pathologie qui touche une personne toutes les 4 minutes en France, rappellent les spécialistes. "Chaque minute perdue, c'est deux millions de neurones détruits. La prise en charge doit intervenir idéalement dans les 90 minutes suivant l'AVC et au grand maximum dans les 4 heures et demie", souligne le Pr Thierry Moulin, président de la Société française Neuro Vasculaire (SFNV). Avec 150.000 personnes touchées chaque année et 62.000 décès dans les 6 mois qui suivent, l'AVC est la 3e cause de mortalité chez les Français - la première chez les femmes - et la seconde cause de démence après la maladie d'Alzheimer. Il touche surtout les personnes âgées, même s'il peut survenir chez de jeunes adultes et exceptionnellement chez des enfants. Pour les survivants, les séquelles peuvent être importantes et le risque de récidive élevé. "Plus de la moitié des 800.000 patients qui ont eu un AVC en France ont notamment des séquelles motrices ou intellectuelles et 40% souffrent de dépression", précise le Pr Mathieu Zuber, chef du service de neurologie à l'hôpital Saint-Joseph à Paris. Témoignage à 12h50 du rugbyman Grégory Mahé, victime d'un AVC il y a 2 ans et demi et de nouveau sur les terrains, auteur de  «Mon match contre l'AVC» aux éditions du Moment avec Stéphane Weiss.

François Hollande bat les records d'impopularité. La cote de François Hollande plonge de six points au mois d'octobre, avec 26% de bonnes opinions, ce qui en fait le président le plus impopulaire de toute la Ve République, dans le baromètre BVA. Jean-Marc Ayrault subit la même tendance, moins accentuée toutefois, avec une perte de quatre points l'amenant à 25% de bonnes opinions, un niveau analogue à celui de François Hollande. S'agissant du chef de l'Etat, la proportion des personnes interrogées qui disent avoir une mauvaise opinion de lui grimpe de sept points d'un seul coup, pour atteindre 73%. "Jamais, en 32 ans de mesures, un président n'était tombé en dessous de 30% de bonnes opinions" dans une enquête BVA, souligne Gaël Sliman, directeur général adjoint de l'institut. Record d'impopularité : François Hollande doit-il remanier dès maintenant le gouvernement ? C'est notre question du jour !

Le hard discount continue de perdre du terrain en France. C'est un paradoxe en France. Alors que le pouvoir d'achat des Français est en baisse, les magasins réputés les moins chers perdent des parts de marché. Selon Les Echos, alors qu'en 2009 ils culminaient encore à 14 %, selon le panéliste Kantar Worldpanel, elles sont descendues à 12,6 % le 22 octobre, date du dernier relevé. Si, outre-Rhin, Aldi et Lidl réalisent encore la moitié des ventes d'alimentation, fin 2012, le nouveau patron de Lidl France, Friedrich Fuchs, expliquait aux cadres de ses 1.600 magasins, réunis à Paris, que l'enseigne « abandonnait le hard discount ». Depuis 2009, les hypermarchés ont repris des parts de marché grâce à la terrible guerre des prix à laquelle se livrent, notamment, Carrefour et Leclerc. Les Aldi, Lidl et autres sont aussi victimes du développement des supermarchés « classiques » de proximité et, surtout, du « drive », ce mode de commande sur Internet et de livraison en magasin, qui permet de rationnaliser ses courses à outrance.

À lire aussi
Une vue de la ville de Biarritz, au Pays basque Biarritz
G7 à Biarritz : un événement "soigneusement préparé" affirme le maire sur RTL

Écotaxe : Jean-Marc Ayrault réunit élus bretons et ministres. Jean-Marc Ayrault s'est donné un peu de temps avant de trancher sur l'écotaxe en choisissant de réunir ce matin à Matignon élus bretons et ministres concernés par cette mesure qui rencontre une hostilité grandissante en Bretagne, sur fond de grogne fiscale généralisée. Des élus bretons - sauf les UMP qui boycottent la réunion - le préfet de région et les ministres de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, des Transports, Frédéric Cuvillier, et de l'Agroalimentaire, Guillaume Garot, se rendront à Matignon.

Nous attendons vos commentaires et vos avis sur ce blog ! A vous de jouer !

Lire la suite
Information
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771220101
Journée mondiale des accidents vasculaires cérébraux : les jeunes de plus en plus concernés
Journée mondiale des accidents vasculaires cérébraux : les jeunes de plus en plus concernés
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-parole-journee-mondiale-des-accidents-vasculaires-cerebraux-les-jeunes-de-plus-en-plus-concernes-7771220101
2013-10-29 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SIjue9j9YT7EPUhqoIMBrA/330v220-2/online/image/2014/0423/7771378249_vincent-parizot-et-christelle-rebiere.jpg