1 min de lecture Société

La moquette est aussi un concentré de polluants chimiques

La moquette, ce n'est pas forcément très bon pour la santé : c'est un nid à poussières. Une étude vient de montrer que c'est aussi un concentré de polluants chimiques.

C'est notre Planète
La moquette est aussi un concentré de polluants chimiques
Crédit Média : Virginie Garin Crédit Image : AFP / Archives

Une étude vient de montrer qu'on pouvait retrouver jusqu'à 59 produits toxiques dans la moquette. On savait que c'était un nid à microbes et à poussières, et qu'il faut aspirer le plus souvent possible.

Mais dans ces poussières ce cachent aussi des métaux lourds : du plomb, du mercure, des phtalates, des perturbateurs endocriniens. La société de conseil Antesys, qui a fait analyser des moquettes, y a même retrouvé des pesticides.

Tout cela vient de la fabrication elle-même, des produits utilisés. Mais la moquette concentre aussi toute la pollution intérieure qui provient des peintures, des meubles neufs, de la pollution extérieure qui rentre par la fenêtre. Parmi ces substances, dix sont même considérées comme extrêmement préoccupantes par l'Agence européenne des produits chimiques.

Les auteurs de l'étude demandent à l'Europe d'accélérer la mise en place du règlement REACH (enregistrement, évaluation, autorisation et restriction des substances chimiques), c'est-à-dire de mettre de l'ordre dans les substances chimiques et d'interdire plus nocives.

Un cumul qui rend malade

Cela prend du temps, beaucoup de temps. Tous ces polluants ne sont pas forcément présents à des doses dangereuses. Les fabricants vont vous dire que vous ne risquez rien et que tout est légal.

Mais c'est le cumul de tous les produits chimiques qui nous entourent qui finit par nous rendre malade. Donc autant limiter au maximum les sources de pollution. Et la moquette en fait partie.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés