1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La limitation à 80 km/h : une solution contre la mortalité routière ?
1 min de lecture

La limitation à 80 km/h : une solution contre la mortalité routière ?

DÉBAT - Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière et Yves Carra, porte-parole de l'Automobile Club, sont revenus sur l'efficacité de la réduction de la vitesse sur les routes nationales et départementales.

Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h à Hyet, dans la Haute-Saône.
Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h à Hyet, dans la Haute-Saône.
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
La limitation à 80 km/h : une solution contre la mortalité routière ?
00:07:29
La limitation à 80 km/h : une solution contre la mortalité routière ?
00:07:16
Yves Calvi_
Yves Calvi

Le Premier ministre Édouard Philippe s’est dit lundi 11 décembre, "favorable à titre personnel" à la réduction de la vitesse à 80km/h au lieu de 90km/h sur les routes nationales et départementales du pays. Si les décisions sont prises, cette baisse de vitesse pourrait être mise en place dès le mois de janvier et s'appliquer à la majorité des routes limitées à 90km/h.

"Dans la sécurité routière, le fait de rouler moins vite crée moins d’accident c’est une évidence," a affirmé Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, pour qui "la vitesse fait l’objet d’un grand déni". Emmanuel Barbe l'explique notamment par le fait qu'en France "on aime rouler plus vite. Et quand on regarde qui soutient une baisse à 80km/h, ce sont les femmes qui sont meilleures conductrices."

Pour Yves Carra, porte-parole de l'Automobile Club, "si elle est systématique, non elle ne sera pas efficace parce qu’elle ne sera pas respectée." Le porte-parole de l'association d'automobilistes pense que le meilleur moyen pour lutter contre les morts sur la route dont le nombre a augmenté en 2017 pour la 4e année consécutive, est "une évaluation des routes" pour déterminer les endroits risqués.

"Si on évalue les routes et qu’on baisse pourquoi pas la vitesse à 70km/h sur la partie la plus dangereuse, ce sera respecté parce qu’on aura vraiment la conscience que ce tronçon la spécialement est dangereux", explique Yves Carra.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.