1 min de lecture Séisme au Japon

La France doit-elle s'inquiéter du nuage nucléaire japonais ?

Un nuage radioactif en provenance du Japon pourrait arriver sur la France en milieu de semaine. Les concentrations attendues de césium 137 dans l'air devraient toutefois être extrêmement faibles. Tellement faibles qu'elles ne pourront être détectées dans l'environnement que par des mesures d'échantillons effectuées dans des laboratoires spécialisés. Faut-il malgré tout s'inquiéter de ce nuage ? Y a t-il un impact à prévoir sur santé ou l'environnement ?

Joël Legendre et La rédaction numérique de RTL

Le parcours du nuage radioactif (cliquez sur l'image) :

Nuage

Le panache radioactif résultant des rejets des réacteurs endommagés de la centrale de Fukushima pourrait atteindre la France métropolitaine mercredi ou jeudi prochain, a annoncé samedi l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, après avoir fait un modélisation.

Les concentrations attendues de césium 137 dans l'air devraient être "d'un niveau trop faible pour être détectées par les 170 balises d'alerte" du réseau Téléray de l'IRSN, précise l'institut dans un communiqué.

Elles "seront sans conséquences sanitaires et environnementales" et "si minimes" qu'elles ne pourront être détectées dans l'environnement que par des mesures d'échantillons effectuées dans des laboratoires spécialisés, ajoute l'IRSN.

En collaboration avec Météo France, il a modélisé les déplacements du panache radioactif qui se dilue tout en progressant dans l'hémisphère Nord. Selon la projection, le panache a recouvert vendredi la plus grande partie de l'Amérique du Nord et le nord-est de la Sibérie. Il passait samedi sur l'Atlantique Nord et devait atteindre les Antilles et le territoire de Saint Pierre et Miquelon. Il pourrait arriver au dessus de l'Hexagone le 23 ou le 24 mars.

Le césium 137 est considéré comme représentatif des matières radioactives rejetées à longue distance lors d'un accident nucléaire.

Promo dossier Japon

Lire la suite
Séisme au Japon Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants