1 min de lecture Népal

L'histoire de Charles Sobhraj, dit “le serpent”

REPLAY - Charles Sobhraj ou "le serpent" : escroc, séducteur, roi de l'évasion et soupçonné d'une trentaine de meurtre en Asie...

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
L’ histoire de Charles Sobhraj, dit “le serpent” Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel




L'édito de Jacques Pradel

Charles Sobhraj est plus connu sous son surnom « le Serpent » ou encore « le Cobra ». Il le doit au fait qu’il a toujours réussi à fasciner et à manipuler ses victimes, à échapper aux policiers et à réaliser des évasions spectaculaires. On le dit à la fois escroc, séducteur, détrousseur de touristes, roi de la cavale, expert en poisons et  meurtrier diabolique.

Il est soupçonné d’être un tueur en série particulièrement habile. Selon des sources policières, on lui attribue, pour la période 1973-1977 près d’une trentaine de meurtres dans toute l’Asie (Afghanistan, Indes, Népal et Thaïlande).

Cet homme, aujourd'hui âgé de 73 ans, se trouve en prison au Népal, où il a été condamné à perpétuité en 2004, accusé du meurtre de deux touristes étrangers qu’il nie farouchement avoir commis.

Avec le journaliste d’investigation Jean-Charles Deniau, nous vous racontons son parcours hors du commun. 

À lire aussi
Khagendra Trapa Magar lors d'un voyage à Paris en 2011. décès
Népal : l'homme le plus petit du monde est décédé à l'âge de 27 ans


Nos invités

Jean-Charles Deniau, journaliste d’investigation. Il a rencontré Charles Sobhraj dans sa prison.


 
Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Népal Asie Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants