1 min de lecture Divertissement

Vendredi 22 octobre : On refait le crime : L’affaire de Bruay en Artois

Après la découverte, le 6 avril 1972, du corps de Brigitte Dewèvre, une jeune fille de seize ans, le juge d'instruction de Béthune Henri Pascal, met en examen le le notaire Pierre Leroy et sa maîtresse Monique Béghin-Mayeur

Perrine SUQUET Assistante de Jacques PRADEL, Jacques PRADEL, Thierry DEFAY (TCR de l'émission) Bernard GICK (Réalisateur de l'émission)
Perrine SUQUET Assistante de Jacques PRADEL, Jacques PRADEL, Thierry DEFAY (TCR de l'émission) Bernard GICK (Réalisateur de l'émission)

Sujet :

C’est l’affaire criminelle la plus célèbre des années 70. le premier fait divers de l’ère télévisuelle.  Après la découverte, le 6 avril 1972, du corps de Brigitte Dewèvre, une jeune fille de seize ans, le juge d'instruction de Béthune  Henri Pascal, met en examen le le notaire Pierre Leroy et sa maîtresse Monique Béghin-Mayeur, tous deux présents aux alentours des lieux du crime au moment des faits. Leur appartenance à la bourgeoisie transforme l'affaire criminelle en affrontement social. La France est coupée en deux camps opposés. Après trois mois de prison, Pierre Leroy est libéré. Le juge est mis en cause par les avocats des accusés et sera finalement dessaisi. Un ancien camarade de classe de Brigitte Dewèvre avoue par la suite avoir assassiné la jeune fille avant de se rétracter. Faute de preuve matérielle, il sera libéré. L'affaire a été classée sans suite et le crime fut prescrit en 2005.

Intervenants :

- L’ancien commissaire et préfet Robert Broussard
- Maître Jacques Vergès (sous réserve)
- le journaliste Jean Ker qui avait suivi l’affaire pour Paris-Match à l’époque

Lire la suite
Divertissement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants