1 min de lecture Divertissement

Mercredi 3 octobre : L'affaire Jean Deshays, histoire d'une erreur judiciaire.

Le "bagnard innocent" sauvé par une bagarre.

Jean Deshays (à droite)
Jean Deshays (à droite)

En 1949, Jean Deshays, docker, est accusé d’avoir assassiné un vieillard et tenté d’assassiner sa femme. Il reconnaît les faits  dans les locaux de la gendarmerie de Pornic, mais se rétracte dès le lendemain. Le 9 décembre 1949, la Cour d’Assises de Loire Atlantique le condamne à 20 ans de travaux forcés.  En 1952, une dispute dans un café permet à la police de découvrir les véritables auteurs du crime. Rejugé, Jean Deshays, surnommé « le bagnard innocent », fut libéré après quatre ans de détention. La condamnation des meurtriers, en 1954, permit de former un recours en révision. Il sera acquitté le 1er février 1955.

Invités : Dominique Inchauspé, avocat, auteur de "L'erreur judiciaire" aux Presses Universitaires de France.

L'erreur judiciaire

Lire la suite
Divertissement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771231036
Mercredi 3 octobre : L'affaire Jean Deshays, histoire d'une erreur judiciaire.
Mercredi 3 octobre : L'affaire Jean Deshays, histoire d'une erreur judiciaire.
Le "bagnard innocent" sauvé par une bagarre.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-heure-du-crime-mercredi-3-octobre-l-affaire-jean-deshays-histoire-d-une-erreur-judiciaire-7771231036
2012-09-28 10:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YqDAeE31vwcVHRuCTCyxSw/330v220-2/online/image/2012/0928/7752950279_jean-deshays-a-droite.jpeg