1 min de lecture Divertissement

Mercredi 10 avril : L'affaire de Broglie.

Le 24 décembre 1976, rue des Dardanelles, à Paris, le prince Jean de Broglie, ancien ministre du général de Gaulle, ami personnel du président Giscard d'Estaing, est abattu en sortant de chez Pierre de Varga, son conseiller juridique.

Une de l'Express
Une de l'Express


L'édito de Jacques Pradel

Bonjour à tous ! Retour sur une des grandes affaires criminelles de la cinquième République : l’assassinat, rue des Dardanelles à Paris, au matin du 24 décembre 1976, du Prince Jean de Broglie, ancien ministre, un des fondateurs du mouvement des Républicains Indépendants, le parti du Président Valéry Giscard d’Estaing.

Jamais une affaire n’aura aussi vite été enterrée. Cinq jours après le drame, le ministre de l’intérieur, Michel Poniatovski, révélait au cours d’une conférence de presse l’identité de l’assassin, Gérard Frêche, le nom d’un complice, l’inspecteur principal Guy Simoné, et ceux des commanditaires, Pierre de Varga et Patrick de Ribemont, des associés de la victime, propriétaires d’un restaurant du 9ème arrondissement : La Rôtisserie de la Reine Pédauque.

Guy Simoné, condamné à 10 ans de prison, a toujours clamé son innocence. Il accuse encore aujourd’hui les plus hautes autorités de l’Etat de n’avoir rien fait pour empêcher le drame, alors qu’il avait alerté sa hiérarchie du projet d’assassinat. La police, dit-il, était parfaitement au courant. On revient sur l’affaire avec Guy Simoné et avec l’historien Jean Garrigues.


Jacques Pradel



Lieu du crime
Devant le domicile de Jean de Broglie après le meurtre.


Michel Poniatowski
Michel Poniatowski

Selon le ministre de l'Intérieur, Michel Poniatowski, le mobile serait une sombre affaire financière, un prêt de 4 millions de francs consenti par Patrick Allenet de Ribemont et Pierre de Varga pour l'acquisition d'un restaurant.

De Varga
Pierre de Varga

L'instruction est close le 21 mars 1980, mais Le Canard Enchaîné publie, le 2 avril, deux documents prouvant que la police avait suivi les principaux protagonistes de cette affaire et que ces filatures avaient cessé le 8 décembre 1976, soit une quinzaine de jours avant l'assassinat. Pourquoi ? Aucune réponse n'a été apportée à cette question.

Une du Canard
Une du Canard enchaîné.

Invités : Jean Garrigues, historien, auteur du livre « Les scandales de la République, de Panama à l’affaire Clearstream » (Nouveau Monde Poche), Guy Simoné, ancien inspecteur de police.

Simoné
Guy Simoné

livre simoné
Le livre de Guy Simoné.

Garrigues
Jean Garrigues

Livre Garrigues
Le livre de Jean Garrigues.

Lire la suite
Divertissement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771230887
Mercredi 10 avril : L'affaire de Broglie.
Mercredi 10 avril : L'affaire de Broglie.
Le 24 décembre 1976, rue des Dardanelles, à Paris, le prince Jean de Broglie, ancien ministre du général de Gaulle, ami personnel du président Giscard d'Estaing, est abattu en sortant de chez Pierre de Varga, son conseiller juridique.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-heure-du-crime-mercredi-10-avril-l-affaire-de-broglie-7771230887
2013-04-05 10:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OpB2mpD9ceZeq92jUe5enA/330v220-2/online/image/2013/0409/7760227631_une-de-l-express.jpeg